Rapprochement par le bas entre Rwandais et Congolais | Afrique | DW | 29.06.2021
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Rapprochement par le bas entre Rwandais et Congolais

Des jeunes du Rwanda et de la RDC s'engagent contre les préjugés. Leurs résultats sont encourageants. Des conflits antérieurs ont sapé le vivre ensemble.

Un groupe de femmes congolaises attend l'arrivée de leurs camarades du Rwanda (Archives, frontière Goma-Gisenyi - 08.03.2011)

La frontière entre la RDC et le Rwanda est très animée par des passages quotidiens d'un pays à l'autre

Lors de leur rencontre samedi dernier (26.06.2021), les chefs d'Etat du Rwanda Paul Kagame et de la République démocratique du Congo Félix Tshisekedi ont appelé leurs concitoyens respectifs à laisser le passé derrière eux. Ce message va dans le sens du travail de certaines organisations de jeunes de la région qui, depuis plusieurs années, apprennent aux Rwandais et Congolais à vivre ensemble.

>>> Lire aussi : Violences en RDC : Félix Tshisekedi répond à Paul Kagame

Tourner la page des malentendus

Des opérateurs économiques sont bloqués côté congolais en raison de la crise d'Ebola (Archives, Goma - 01.08.2019)

Les villes de Goma et de Gisenyi sont voisines

Nicolas Mumbere est l'un de ces jeunes engagés. Le coordinateur de Jamaa Grands Lacs pense que "la situation dans la sous-région était vraiment brûlante avec des périodes sombres. Cette situation perdure encore aujourd'hui avec ce qui se passe à Beni et en Ituri. Tout cela crée un sentiment de méfiance mais aussi un sentiment de victimisation qui s'est infusé dans l'imaginaire collectif. Et nous nous sommes dit qu'il ne fallait pas construire l'avenir sur cette base, c'est pourquoi nous avons cherché des mécanismes pour arriver à ouvrir d'autres horizons pour l'avenir". 

Ces jeunes Rwandais et Congolais organisent des ateliers durant lesquels ils essaient de sensibiliser leurs pairs et briser les stéréotypes que les deux peuples voisins entretiennent les uns envers les autres.

La promotion du vivre ensemble comme leitmotiv

Généralement, le cœur du message est de promouvoir le vivre ensemble malgré les différences. Ces mécanismes semblent déjà porter ses fruits car au sein de l'organisation, Rwandais et Congolais travaillent ensemble dans une atmosphère apaisée.

Écouter l'audio 02:14

Martin Muhindo : "Avant, j'avais des préjugés sur les Rwandais"

"Avant, j'avais des préjugés sur les Rwandais mais toutes les ambiguïtés ont été levées le jour où je suis allé étudier au Rwanda et j'ai été surpris par la façon dont les jeunes Rwandais m'ont accueilli. Pour moi c'était une grâce de découvrir que les préjugés que j'avais sur les Rwandais n'étaient pas fondés", témoigne Martin Muhindo, membre de l'Organisation Jamaa Grands Lacs.

>>> Lire aussi : Tshisekedi à Beni : les attentes de la population

Théophile est un Rwandais qui travaille pour la même organisation. Depuis le début des restrictions dues à la pandémie, il n'est plus régulier en RD Congo. Il est obligé de travailler à distance depuis le Rwanda. "Au-delà d'être nos voisins, je considère les Congolais comme mes frères et sœurs comme je considère mes frères rwandais. Même chez nous à Gisenyi, nous vivons avec beaucoup de voisins congolais. Nous partageons la vie et nous avons beaucoup de choses en commun. Il y a beaucoup de raisons qui peuvent me pousser à collaborer avec mes frères congolais", explique ce membre de l'Organisation Jamaa Grands Lacs.

Cette organisation a déjà sensibilisé des centaines de jeunes à la non-violence et à l'entrepreneuriat. Les efforts que ces jeunes Rwandais et Congolais déploient dans la promotion de la cohabitation pacifique ne tarissent pas malgré le manque de soutien de leur gouvernement respectif.