Racisme : Ahmad Ahmad au secours de Romélu Lukaku | DW Sport | DW | 17.09.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Sport

Racisme : Ahmad Ahmad au secours de Romélu Lukaku

Le président de la CAF est monté au créneau pour défendre le joueur belge d'origine congolaise, une nouvelle fois de racisme, cette fois-ci à la télévision italienne.

"Je ne vois aucun joueur du calibre de Lukaku en Italie. C'est un tueur devant le but ,il transcende son équipe, si tu vas au duel tu finis au sol", a d'abord déclaré le journaliste Luciano Passirani sur la chaîne TopCalcio24. Avant de complètement déraper : "À part si tu as dix bananes à lui donner pour qu'il les mange". Cette déclaration a provoqué un tollé, et Passirani a été licencié.

Ahmad Ahmad monte au créneau

Ces propos ont aussi provoqué une réaction chez Ahmad Ahmad. Excédé, le patron de la CAF est venu au secours du joueur belge d'origine congolaise : " Mon soutien à Romélu Lukaku et à l'ensemble des victimes quotidiennes [du racisme]. Chaque week-end, le racisme, la bêtise et l'inculture sévissent autour des terrains de football. Il faut être ferme", a déclaré le président de l'instance dirigeante du football africain sur Twitter. Pour rappel, le 1er septembre dernier, Lukaku avait essuyé des cris de singe lors d'un déplacement de l'Inter à Cagliari, en Sardaigne.

Pinnick et la NFF dans l'oeil du cyclone

Au Nigeria, l'étau se resserre un peu plus sur les dirigeants de la NFF, la fédération nigériane de football. L'Etat a décidé hier de la saisie d'une douzaine de propriétés de plusieurs hauts responsables de la NFF, dans le cadre d'une vaste enquête pour corruption. La moitié de ces propriétés (dont une à Londres) appartiennent à Amaju Pinnick, le président de la fédération.

Fußball | Nigeria| Amaju Melvin Pinnick | Nigeria Football Federation (imago/ITAR-TASS)

Amaju Pinnick, le président de la NFF.

Ces hauts responsables sont sous le coup de trois enquêtes distinctes, et doivent répondre de 17 chefs d'accusation, allant de l'omission de déclaration d'actifs au détournement de 8,4 millions de dollars (soit 7,5 millions d'euros) versés à la NFF par la FIFA.

Amaju Pinnick, qui avait été évincé de son poste de vice-président de la CAF en raison des charges qui pèsent contre lui, doit répondre devant la justice (en compagnie de ses acolytes) le 26 septembre prochain.

L'Espagne fêtée par son public

Hier soir, l'équipe d'Espagne de basket-ball a effectué une parade dans les rues de Madrid pour fêter son titre de champion du monde. Les joueurs de la Roja ont été accueillis en héros par leurs supporters, et ce dès leur retour de Chine. Auteurs d'un tournoi sérieux, les Espagnols avaient battu l'Argentine en finale dimanche, 95-75. Ce qui a valu des éloges de la part de leur entraîneur, Sergio Scariolo :

"Savez-vous pourquoi cette équipe est championne du monde ?", a demandé l'architecte de la victoire à la foule en délire."Parce que ces joueurs n'ont jamais rien lâché, même quand c'était difficile. Même quand cela n'allait pas dans leur sens, baisser les bras n'a jamais été une option pour eux."

L'Espagne a remporté son deuxième titre de champion du monde de basket, après celui de 2006. Deux joueurs étaient déjà présents il y a treize ans : le capitaine Rudy Fernandez et Marc Gasol, qui a remporté le titre NBA avec les Toronto Raptors en juin dernier.