Règlement de comptes à Kinshasa | Afrique | DW | 27.03.2014
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Règlement de comptes à Kinshasa

En RDC, Eugène Diomi Ndongala, chef du parti "Démocratie Chrétienne" a été condamné à 10 ans de prison ferme par la Cour suprême. L'opposant est poursuivi pour "viol sur une mineure". Des faits qu'il conteste.

Écouter l'audio 02:00
Now live
02:00 min

« C'est une condamnation politique. »

La condammnation d'Eugène Diomi Ndongala a été prononcée à une heure tardive, en l'absence de l'intéressé et de ses avocats. Ces derniers dénoncent le non respect de la procédure. Ce qui donne du grain à moudre aux opposants au régime de Joseph Kabila. Pour eux, il n'ya pas de doute. Le pouvoir est derrière cette affaire. Cliquez sur le lien audio ci-dessus pour écouter les précisions avec Eric Topona

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet