Questionnement et lassitude de la presse allemande face au Brexit | Vu d′Allemagne | DW | 11.04.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Vu d'Allemagne

Questionnement et lassitude de la presse allemande face au Brexit

La presse allemande s'interroge et se montre parfois même lassée face au Brexit et son nouveau report. Les journaux réagissent aussi vigoureusement à l'arrestation de Julian Assange.

Theresa May à Bruxelles après l'accord de report du Brexit

Theresa May à Bruxelles après l'accord de report du Brexit

Le Brexit et son report fait encore la Une de pas mal de sites internet ce jeudi en Allemagne. Sites internet, parce que la décision de reporter le Brexit au 31 d'octobre au plus tard est arrivée trop tard la nuit dernière pour le papier. Les journaux étaient déjà en cours d'impression. Mais peu importe le support finalement, ce qu'on lit aujourd'hui ce sont des sentiments de soulagement, de questionnement mais aussi de fatigue.

"Et maintenant ?", se demande die Stern. "On a un compromis typiquement européen entre des positions aux antipodes, on tranche au milieu pour contenter tout le monde, mais maintenant ?", insiste le magazine. Qui ose une prévision un peu plus loin : "Beaucoup pensent qu'il va y avoir un second référendum et que le Brexit n'aura pas lieu.

"On éclipse tous les autres sujets"

Les Anglais et Theresa May ont finalement jusqu'au 31 octobre pour quitter l'UE

Les Anglais et Theresa May ont finalement jusqu'au 31 octobre pour quitter l'UE

Pas de prophétisme chez die Zeit. Le journal distribue des bons points. "On a souvent critiqué le flou et la souplesse de l'Europe, mais ces côtés se révèlent là être une bénédiction", écrit le journal "L'Union montre qu'elle fait tout son possible pour éviter un Brexit désordonné et dur", estime encore le quotidien. Qui met tout de même en garde : "Attention, tous ceux qui croient que la saga Brexit sera en pause se trompent : les pro-Brexit les plus radicaux ne laisseront personne tranquille".

"Est-ce qu'ils vont renverser Theresa May pour mettre en place une ligne dure ?", se demande le Tagesspiegel. Le quotidien affiche clairement son scepticisme face à ce report. "Angela Merkel voulait un report long, Emmanuel Macron le président français voulait lui plus de fermeté, l'Europe affiche ses divisions et le Brexit éclipse finalement tous les autres sujets importants pour l'Europe". Il y finalement comme un vent de lassitude dans la presse allemande aujourd'hui ...

"Une honte pour l'Occident"

Et puis Londres encore dans la presse, mais du coté de l'ambassade de l'Equateur où Julian Assange a été arrêté ce jeudi matin. "L'Occident devrait avoir honte de la façon dont elle le traite", réagit un journaliste de la Schleswig-Holsteinische Zeitungsverlag. "Il a livré des milliers de documents sur les délits de l'armée américaine en Irak et en Afghanistan, les crimes de guerre, la torture ... Et on mène une chasse douteuse contre lui", s'insurge le journal. Il ne croit pas aux accusations contre le fondateur de Wikileaks. C'est d'ailleurs le message de plusieurs journaux.

De l'autre côté, à l'image du Tagespiegel, d'autres se veulent plus prudents. "Il est accusé de délit sexuel et de trahison aux Etats-Unis, il faut maintenant clarifier tout cela", écrit le journal.

Il faut lire les journaux en allemand côté suisse pour trouver un entre-deux. "Dans un Etat de droit, il n'y a pas d'alternative aux poursuites, tout en garantissant les droits de l'homme du détenu. Il n'y a aucune raison de douter du bon fonctionnement du système judiciaire britannique", conclut la neue Zürcher Zeitung.

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !