Pyongyang-Séoul, un rapprochement suivi de près | Vu d′Allemagne | DW | 20.09.2018
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Vu d'Allemagne

Pyongyang-Séoul, un rapprochement suivi de près

Les journaux allemands se penchent sur la prochaine visite du président turc en Allemagne mais il est également question du réchauffement des relations entre les deux Corées. 

Kim Jong Un et Moon Jae-in qui visitent ensemble le berceau spirituel de la nation coréenne : une nouvelle démonstration d'unité. 
Pour la Frankfurter Rundschau il n’y a aucun doute, la réconciliation entre les deux États coréens progresse et le temps où le régime nord-coréen était amical juste pour tirer parti de l’aide économique et accéder au commerce mondial est révolu. 
Un changement de stratégie que la Frankfurter Rundschau attribue non seulement au dirigeant nord coréen mais aussi à ses homologues sud coréen et américain.
Les Etats-Unis justement prévoient un désarmement nucléaire complet de la Corée du Nord d'ici janvier 2021. C’est ce que relaie der Spiegel.
 Une deadline fixée par le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, qui assure que Kim Jong Un s'est déjà "engagé" à respecter ce délai. Der Spiegel qui précise que Kim souhaite une deuxième rencontre avec Trump bientôt rappelle d’ailleurs que c’est en janvier 2021 que le mandat du président américain prend fin. 
Sur le stratégie de la Corée du nord, la Süddeutsche Zeitung se montre plus critique. Le journal qui présente Kim Jong-un comme "un soleil aveuglant" estime qu’il montre au monde un visage amical mais n’a toujours donné aucune preuve concrète de sa volonté d’ouvrir son pays. 
Selon la Süddeutsche Zeitung dans sa politique d'ouverture, Kim n'a pas encore réussi deux tests, l'un léger et l'autre lourd. Le premier concerne son programme nucléaire et le second l'ouverture interne et les droits de l'homme dans le pays. 

Recep Tayyip Erdogan attendu en Allemagne

Au sujet de la prochaine visite en Allemagne du président turc Recep Tayyip Erdogan, la Frankfurter Allegemeine Zeitung revient sur le programme de ce déplacement. Lors de ses précédentes visites le président turc avait tenu un discours devant des milliers de personnes. Ce ne sera plus le cas cette fois croit savoir la FAZ
Alors qu’il y a toujours des points d’interrogation sur l’agenda de cette visite, die Berliner Zeitung écrit qu’il est plus probable qu'Erdogan tienne un bref discours à l'ouverture d’une mosquée à Cologne le 29 Septembre. 
Le journal de Berlin revient par ailleurs sur les relations tendues entre  l’Allemagne et la Turquie après le coup d'Etat manqué en Turquie il y a deux ans et l'arrestation d'un citoyen allemand pour des raisons politiques. 
L’un des objectifs de la visite est la normalisation des relations entre Berlin et Ankara.
Mais, selon die Berliner Zeitung des politiciens de la gauche, les Verts et l'AfD critiquent le fait que le tapis rouge soit déroulé pour Erdogan. Une manifestation des opposants à la visite est prévue le 28 Septembre dans le centre de Berlin.

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !