Promouvoir les arts, la culture et le patrimoine : trop d′ambitions pour l′UA ? | Arbre à palabre | DW | 12.02.2021
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Arbre à palabre

Promouvoir les arts, la culture et le patrimoine : trop d'ambitions pour l'UA ?

Les dirigeants de l'Union africaine (UA) se sont fixés comme objectif pour 2021, de promouvoir les arts, la culture et le patrimoine. Or les urgences de la crise sanitaire de Covid-19, les conflits armés et les violences électorales menacent de transformer ce souhait en une simple manifestation d'intention. Mais les acteurs culturels ne comptent pas laisser passer l'occasion de se faire entendre.

Écouter l'audio 25:45

Les urgences s'accumulent sur le continent : La pandémie de Covid-19, les crises électorales, l'insécurité liée au terrorisme, les conflits armés, les rébellions, sans oublier les problèmes socio-économiques que vivent les populations au quotidien.

Pourtant, à leur 34ème sommet qui s'est déroulé en ligne cette année 2021, les dirigeants de l'Union africaine ont choisi de placer au centre de leurs préoccupations pour les douze prochains mois, le thème "arts, culture et patrimoine : un levier pour construire l'Afrique que nous voulons".

Lire aussi → 60 ans d'indépendance: le retour des biens culturels un défi

De quoi surprendre surtout que le secteur culturel n'est pas des plus nantis dans les budgets nationaux. C'est sans doute pour cela que, désigné champion du thème, Bah N'Daw le président malien de la transition propose aux Etats d'accorder au moins 1% de leur budget à la promotion de la culture d'ici 2030.

Véritable tournant ou simple manifestation d'intention ? Pourquoi investir dans les arts, la culture et le patrimoine et dans quelle mesure ce secteur est-il un levier de développement ?

Fréjus Quenum en discute avec ses invités :

- Moussa Sene Absa, cinéaste sénégalais, réalisateur du film "L'affaire Sèye : le festin des vautours"
- Nocky Djedanoum, promoteur culturel et écrivain, signataire de deux lettres ouvertes adressées aux dirigeants africains au sujet de la culture
- et Koffi Kouakou, universitaire, chercheur à l'Université de Johannesburg, spécialiste des questions africaines
 

Retrouvez l'émission "arbre à palabre" chaque vendredi à 17H30 TU et chaque samedi à 7HTU !