Problèmes de salubrité à Conakry | Coupe du monde de football 2018 | DW | 14.09.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Mondial 2018

Problèmes de salubrité à Conakry

Dans les pays les plus pauvres, la moitié seulement des besoins en eau potable est satisfaite. L'assainissement reste également un problème majeur car les eaux usées sont taboues. Exemple: Conakry, en Guinée.

default

Le traitement des eaux usées et les installations sanitaires sont encore tabous dans certaines zones et les décideurs politiques hésitent encore à investir dans ces domaines "peu vendeurs".

Pourtant, le 7ème Objectif du Millénaire pour le Développement (OMD), décidé il y a dix ans par l'ONU, visait à « réduire de moitié, d'ici à 2015, le pourcentage de la population qui n'a pas d'accès à un approvisionnement en eau potable ni à des services d'assainissement de base ».

En Guinée, pays autrefois considéré comme le « château d'eau de l'Afrique », ce défi semble difficile à relever dans la mesure où les populations sont confrontées à réalité encore bien éloigné de l'objectif affiché, comme en témoigne ce reportage d'Abdramane Cissé, notre correspondant à Conakry que vous pouvez écouter ci-dessous.

Edition: Sandrine Blanchard

Audios et vidéos sur le sujet