Prix du carburant : les mouvements de grogne pullulent en Afrique | Economie et développement | DW | 17.01.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Economie et développement

Prix du carburant : les mouvements de grogne pullulent en Afrique

La suppression des subventions sur le carburant au Nigeria a au moins eu un mérite : montrer à quel point les populations sont sensibles aux variations des prix des produits de base. D'autres pays sont concernés.

Quand ce n'est pas les pénuries, c'est la hausse des prix. Le carburant est un sujet sensible au Nigeria

Quand ce n'est pas les pénuries, c'est la hausse des prix. Le carburant est un sujet sensible au Nigeria

Les autorités nigérianes affirment vouloir utiliser l'argent économisé sur les subventions au carburant pour le bien public, pour construire des infrastructures. Mais cette mesure devait-elle être prise si rapidement, sans aucun filet de sécurité pour les habitants qui ont besoin de carburant ? Plusieurs pays africains ont pris des mesures semblables récemment. Les mouvements de protestation se multiplient. Noé da Silva s'est penché sur cette question de l'impact social de la hausse des prix du carburant.

Comme chaque année, des dirigeants d'entreprises, des responsables politiques du monde entier, ainsi que des intellectuels vont se retrouver fin janvier à Davos, en Suisse, pour débattre des problèmes de la planète. C'est le Forum économique mondial. Avant ce rendez-vous, nous avons cherché à savoir quels sont les grands défis auxquels est confronté le monde en 2012. La réponse de Mohamed Behnassi, professeur d'économie à l'Université d'Agadir, au Maroc, et directeur du Centre Nord-Sud de recherches en sciences sociales.

Auteurs : Abilinda Ebinda Ngboko, Sébastien Martineau

Écouter l'audio 12:30
Now live
12:30 min

Prix du carburant : les mouvements de grogne pullulent en Afrique

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet