Pourquoi les Allemands se passionnent pour les ″midterms″ américaines | International | DW | 31.10.2018
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

International

Pourquoi les Allemands se passionnent pour les "midterms" américaines

La semaine prochaine, les Américains vont voter pour élire leurs représentants à la Chambre des représentants et renouveler plus d'un tiers du Sénat. Mais quel est l'intérêt de ces élections de mi-mandat hors USA?

La semaine prochaine, les Américains vont voter pour élire leurs représentants à la Chambre des représentants et renouveler plus d'un tiers du Sénat. Or, à plus de 6.000 kilomètres de Washington, l'hebdomadaire allemand Der Spiegel a décidé de publier un supplément sur ces "midterms" américaines. Et l'ensemble de la presse allemande suit la campagne aux Etats-Unis. Mais pourquoi les Allemands s‘intéressent-ils autant aux élections de mi-mandat américaines ?

En fait, il en va des Allemands comme de la plupart des Européens : ils veulent surtout savoir si Donald Trump va être conforté par les électeurs ou si les démocrates vont l'emporter, ce qui pourrait obliger le président des Etats-Unis à changer sa politique étrangère après ces élections de mi-mandat.

Possible changement de majorité au Congrès

Certains vont même jusqu'à spéculer sur une majorité démocrate au Congrès qui permettrait d'engager une procédure d'"impeachment" pour destituer le président.

Dans le Congrès sortant, les Républicains ont la majorité dans les deux chambres. Mais traditionnellement, l'opposition gagne des points aux élections de mi-mandat.

C'est ce sur quoi mise aussi l'eurodéputé Elmar Brok, un proche de la chancelière Angela Merkel qui n'a jamais caché ses avis critiques sur le président américain. 

Même si Elmar Brok voit aussi quelques risques en cas de camouflet électoral pour Donald Trump. Selon lui, "le président Trump pourrait alors se concentrer sur la politique étrangère, s'il ne peut plus imposer ses réformes en interne, et il pourrait tenter de marquer des points de popularité à l'international. Ce qui pourrait nous rendre encore plus nerveux."

Tensions commerciales

Cette "nervosité" est renforcée ces derniers mois par les tensions commerciales entre l'Europe et les Etats-Unis qui veulent renforcer leurs barrières douanières sur certains produits.

L'Allemagne, grande exportatrice vers les Etats-Unis, risque d'en faire les frais. La décision de Washington a été suspendue dans l'attente des élections de mi-mandat.

Cela dit, Josef Braml, chercheur à la DAFG, la Société allemande de recherche sur la politique étrangère, doute qu'une éventuelle victoire des démocrates ne change réellement la donne puisqu'eux aussi prônent depuis longtemps un protectionnisme « radical ». 

Josef Braml va même jusqu'à craindre qu'une victoire des démocrates aux élections de mi-mandat ne préparent un terreau favorable à une réélection de Donald Trump dans deux ans. „Les démocrates sont déjà depuis longtemps partisans d'un protectionnisme radical en matière de libre-échange. Ce qui est nouveau, c'est que Trump ajoute des accents protectionnistes aussi chez les Républicains. Alors je n'en attendrais pas grand-chose", explique le chercheur, il est temps que les 27 accordent leurs violons : "il faut que nous pensions par nous-mêmes, en tant qu'Européens".

De l'avis de plusieurs analystes allemands, le scrutin à venir aux Etats-Unis pourrait ne pas arranger les affaires des Européens en matière de commerce, au sein de l'OTAN ou sur la scène diplomatique. Quelle que soit l'issue du vote.

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !