Portrait : Fribourg, du soleil dans les cœurs et sur les toits | Allemagne | DW | 06.10.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Portrait : Fribourg, du soleil dans les cœurs et sur les toits

Fribourg est située dans le sud de l’Allemagne, une région au climat clément. Une grande partie de la vie s’organise donc en plein air, ce qu’apprécient tout particulièrement les étudiants étrangers.

Vue de Fribourg depuis le haut de la cathédrale. Au second plan, on distingue la Porte de la Souabe.

Vue de Fribourg depuis le haut de la cathédrale. Au 2nd plan, la Porte de la Souabe

La rumeur selon laquelle Fribourg serait la ville la plus ensoleillée d’Allemagne a toujours cours. Il est vrai que lorsque le reste du pays est plongé dans la grisaille, le soleil continue souvent de briller sur la métropole badoise. En revanche, ce prétendu record météorologique est bien difficile à établir scientifiquement, pour quelque ville du pays que ce soit. Qu’importe, pour les habitants de Fribourg, leur ville est de toute façon la plus belle du monde.

Petite et coquette

Datée du XVIe s., la Maison historique des Marchands est située sur la Place de la cathédrale.

Datée du XVIe s., la Maison historique des Marchands est située sur la Place de la cathédrale

La « Münster » (cathédrale), chef-d'œuvre de l'art gothique et haute de 116 mètres, est devenu le symbole de la ville. Elle fut achevée dès 1330. A signaler également, deux autres monuments, issus, eux, de l’époque médiévale : la Martinstor (Porte St-Martin) et la Schwabentor (Porte de la Souabe). A part cela, le centre-ville n’est pas très grand : de courtes distances, des maisons pittoresques, dont certaines à colombages, des ruelles étroites entrelacées, bref, le quartier de la vieille ville est joli et quasiment dénué de voitures car les vélos ont ici la priorité depuis longtemps. Une petite rivière appelée Dreisam traverse mollement la ville et des ruisseaux étroits sillonnent le centre piéton. Les habitants les appellent les « Bächle ».

Au soleil et au vert

Il n’est pas difficile de comprendre ce qui attire tant d’étudiants à Fribourg. L’université (Albert-Ludwigs-Universität) est située au centre-ville et jouit d’une excellente réputation. En tout, la ville dispose de cinq établissements d’enseignement supérieur qui ont désormais trouvé leur place dans le quotidien des Fribourgeois. Par ailleurs, l’université est le principal employeur de la ville. Fribourg est célèbre pour son institut de recherche et la production d’énergie solaire, ce qui a amené de nombreuses entreprises spécialisées à s’implanter ici. Les Fribourgeois ont été des pionniers du solaire en Allemagne. Leur intérêt prononcé pour la protection de l’environnement a conduit la ville à être, dans les années 1980, l’un des bastions du parti écologiste « Die Grünen » qui venait alors d’être créé. Et aujourd’hui encore, Fribourg passe pour être la capitale écolo du pays.

Bien du bon temps

La nature joue également un rôle important dans les loisirs des étudiants et des autres habitants de la ville.

La Forêt-Noire s’étend entre Bâle et Karlsruhe, le Rhin et la vallée de la Nagold.

La Forêt-Noire s’étend entre Bâle et Karlsruhe, le Rhin et la vallée de la Nagold

Fribourg se trouve en effet en bordure de la Forêt Noire, qui invite à la randonnée l'été et aux sports d'hiver dès que la neige est au rendez-vous. D’une superficie d’environ 11 400 kilomètres carrés, la Forêt Noire compte plus de 70 sommets de plus de 1000 mètres et une grande variété de paysages.

La ville est également située sur le « Drei-Länder-Eck » (Triangle des trois pays), à la croisée de l’Allemagne, de la Suisse et de la France. L’Alsace elle aussi n’est qu’à un saut de puce. Et les grandes villes les plus proches ne sont pas allemandes : elles s’appellent Bâle et Strasbourg.

Auteur : Pia Gram

Edition : Naïma Guira

La rédaction vous recommande

Liens