Portrait : Brandebourg sur la Havel, histoire et nature à profusion | Allemagne | DW | 29.09.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Portrait : Brandebourg sur la Havel, histoire et nature à profusion

Une ville pleine d’histoire, d’eau et de verdure : Brandebourg sur la Havel. Ses dimensions humaines et son ambiance détendue sont idéales pour les étudiants qui préfèrent la nature et l’histoire à l’agitation citadine.

Le monastère médiéval St-Pauli abrite depuis 2008 le Musée archéologique du Brandebourg.

Le monastère médiéval St-Pauli abrite depuis 2008 le Musée archéologique du Brandebourg

Le tramway sinue en grinçant le long des rues étroites du centre-ville de Brandebourg. C’est comme un voyage dans le temps, à travers une histoire pleine de contradictions. Certains quartiers du plus grand centre aciériste de l’ex-RDA sont encore gris et tristes. Mais Brandebourg sait briller aussi avec ses innombrables monuments du Moyen-âge.

C’est exactement ce mélange qui fait le charme – et l’intérêt – de cette cité millénaire. Il est possible ici de passer des journées entières à s’intéresser à des bâtiments sacrés, culturels et historiques. En visitant par exemple la Dominsel (« l’île de la cathédrale ») et ses deux églises Domstift Brandenburg et Domkirche St. Peter und Paul, ou bien l’église romaine Nikolaikirche. On peut encore visiter les quatre tours de la ville – la Steintorturm dans la nouvelle ville, la Neustädtischer Mühlentorturm, la Rathenower Torturm et la Plauer Torturm – qui comportent encore des éléments de l’enceinte moyenâgeuse de la ville. En bref : que ce soient dans les églises, les monastères ou les musées, les visiteurs peuvent découvrir partout des traces intéressantes du passé.

Que d’eau, que d’eau, que d’eau...

Le Pont du Millénaire sur la Havel à Brandebourg

Le Pont du Millénaire sur la Havel à Brandebourg

Elle est partout dans cette petite ville sur la Havel. La rivière entoure la nouvelle ville et ses rues commerçantes, l’isolant de la vieille ville et de la cathédrale. Lorsqu’on est fatigué de l’agitation de la cité ou qu’on veut s’aérer les cellules grises, on peut aller se reposer au bord de l’eau dans l’un des nombreux parcs, par exemple dans le Humboldthain ou le Krugpark, ou bien encore dans l’un des cafés de la ville. C’est vrai qu’on ne peut que se sentir bien dans l’ambiance détendue de Brandebourg.

Vive le sport

Les 72 000 habitants de la ville ont tellement de verdure et d’eau à disposition que l’été est la saison idéale pour transformer une journée normale en un jour de vacances à Brandebourg. Un tour de ville en pédalo ? Pas de problème. S’initier au canotage ? Ici, les activités nautiques sont reines et marquent le visage de la ville.

Mais pour ceux qui préfèrent le plancher des vaches, la petite ville offre aussi de nombreux chemins de découverte. Tout est ici facilement accessible et lorsque les jambes se font lourdes, le tramway fait le tour du centre-ville. Quant à ceux qui ne connaissent pas encore la ville, ils n’ont pas de crainte à avoir : impossible de se perdre à Brandebourg ! Pas même sur le chemin menant à la Fachhochschule Brandenburg (FHB). Depuis la gare, dix minutes de tramway suffisent.

Vive les études !

La Maschinenhalle de la FHB, un espace dédié à la recherche

La "Maschinenhalle" de la FHB, un espace dédié à la recherche

L’école supérieure de Brandebourg, relativement récente car fondée en 1992, est encore trop petite pour marquer vraiment la ville de son empreinte. Le campus est un vrai campus et n’est pas réparti à travers toute la ville. C’est aussi là que se déroule la vie étudiante, et pas en ville. L’une des causes pourraient bien être les étudiants eux-mêmes : la plupart d’entre eux préfèrent la vie nocturne de Berlin, à seulement 70 kilomètres ou une heure de train de Brandebourg.

Auteur : Christine Watty
Edition : Naïma Guira

La rédaction vous recommande

Liens