Populisme et xénophobie, les fléaux de l′Europe | Vu d′Allemagne | DW | 30.05.2018
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Vu d'Allemagne

Populisme et xénophobie, les fléaux de l'Europe

Les journaux allemands commentent entre autres la crise politique en Italie, où un gouvernement intérimaire a été nommé après le rejet de la coalition des populistes du Mouvement Cinq Étoiles et de la Lega. 

Berlusconi, Monti, Letta, Renzi, Gentiloni et maintenant Cottarelli - rien que la liste des chefs de gouvernements italiens de la dernière décennie montre la différence entre l'Italie et les autres grands pays européens, commente la Frankfurter Allgemeine Zeitung

En Italie, le chaos et l'instabilité attendent toujours au prochain virage. Le pays est en train de perdre son principal atout : la confiance, dévorée par la prise de risques politiques.

Giuseppe Conte avait été choisi par la Lega et le Mouvement Cinq Étoiles pour diriger un gouvernement, mais son équipe a été recalée par le président Mattarella

Giuseppe Conte avait été choisi par la Lega et le Mouvement Cinq Étoiles pour diriger un gouvernement, mais son équipe a été recalée par le président Mattarella

Les Européens ne peuvent pas faire grand chose, déplore Die Welt. S'ils se mettent à menacer l'Italie comme ils l'ont fait avec la Grèce, ils risquent de précipiter encore plus les Italiens dans les bras des populistes.

Les résultats d'un sondage, rapporté par le journal dans son édition en ligne, confirment cette crainte. Plus de 25 % d'électeurs voteraient aujourd'hui pour la Lega, à l'extrême-droite, tandis que près de 33 % choisiraient le Mouvement Cinq Étoiles, à l'extrême-gauche. En cas de nouvelles élections, les deux partis seraient donc majoritaires.

L'Autriche réforme son système d'aide sociale

Et on peut voir concrètement ce que donne un pays gouverné par des populistes si on se tourne vers l'Autriche, qui réforme son système d'aide sociale. Les populistes de droite ont désigné leurs ennemis, explique die tageszeitung.

Selon la taz, le chancelier Sebastian Kurz divise le pays en travailleurs contre paresseux

Selon la taz, le chancelier Sebastian Kurz divise le pays en "travailleurs contre paresseux"

Ce sont les "tricheurs", les "parasites sociaux" et les "migrants" - qui sont des synonymes dans le vocabulaire des partis conservateur ÖVP et d'extrême-droite FPÖ. Le démantèlement de l'allocation minimum sociale est une première étape. Le montant du dernier rempart contre la pauvreté va baisser.

Et pour y avoir droit, s'indigne la taz, les migrants devront prouver qu'ils ont un niveau d'allemand correspondant à quatre ans d'apprentissage de la langue.

L'Allemagne face aux mêmes démons qu'en 1993

Le quotidien revient par ailleurs sur ce qui a changé - ou pas - en Allemagne depuis l'attentat xénophobe de Solingen, le 29 mai 1993. Depuis, il y en a eu des discussions sur l'intégration, l'immigration et l'ouverture de la société allemande, constate die tageszeitung.

Cette stèle rend hommage aux victimes de l'incendie criminel du 29 mai 1993

Cette stèle rend hommage aux victimes de l'incendie criminel du 29 mai 1993

L'acceptation de la diversité semblait être sur la bonne voie mais c'était de la poudre aux yeux. On a pu le voir en 2015, lorsque la chancelière Merkel a voulu accueillir les réfugiés de la guerre en Syrie en 2015. Désormais, la xénophobie s'est étendue jusqu'au milieu de la société.

La xénophobie ne tombe pas du ciel, prévient la Süddeutsche Zeitung. Elle grandit et s'épanouit dans un climat entretenu par la classe politique.

Ceux qui, à l'instar des élus du parti populiste AfD, mais aussi d'autres partis, attisent la peur envers les étrangers ou défendent l'idée que l'islam est une menace pour le pays sont tout aussi responsables des actes racistes que leurs auteurs.

La rédaction vous recommande

Publicité

Écoutez-nous!

Votre nouvelle série pour prendre soin de vous

Jusqu'en octobre, vous aurez droit à des capsules santé. Il s’agit d’une mini-série composée de courts extraits audios sur des thèmes liés à la santé et à votre bien-être.  

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !