Platini, la France et le Qatar | Vu d′Allemagne | DW | 19.06.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Vu d'Allemagne

Platini, la France et le Qatar

Michel Platini a été interrogé par la police sur les conditions d'attribution du Mondial-2022 au Qatar. le nuage de suspicion est loin de se dissiper au-dessus de la tête de l'ancien patron de l'UEFA

Michel Platini, le regard perdu, les mains jointes, se tient le visage, comme s'il priait. C'est la photo choisie par la Frankfurter Allgemeine Zeitung pour illustrer la garde à vue de celui "qui fut un temps le fonctionnaire tout puissant du football."

"Le Quatar, une histoire sans fin", écrit le journal, qui met bout à bout les pièces du puzzle pour expliquer pourquoi quelque chose semble clocher dans l'attribution du mondial au petit Emirat.

"La police s'intéresse particulièrement à un déjeuner suspect du 23 novembre 2010 au Palais de l'Elysée". A table, l'ancien président français Nicolas Sarkozy, l'actuel émir du Qatar, le vice-président de la FIFA et donc, Michel Platini.

C'est un fait, poursuit le quotidien, dix jours après ce repas la Coupe du monde 2022 est attribuée au Qatar.

French-connection

"Si Michel Platini ne fait pas un secret du fait d'avoir voté pour une Coupe du Monde dans l'émirat, il se défend que ce soit le repas de l'Elysée qui l'en ait convaincu. Car depuis des années, la rumeur court que Platini a fait en sorte que trois autres membres de la FIFA votent pour le Qatar.

Que se cache-t-il derrière la douteuse french-connection ? A peine Sarkozy est-il élu président en 2007 qu'il accueille comme premier chef d'Etat l'émir du Qatar. Une loi a ensuite exonéré d'impôts les investissements qataris. En échange, l'économie française a reçu des contrats à coup de milliards du Qatar.

Existaient-ils des deals suspects conclus entre la France et le Qatar", demande la FAZ ?

"Un diner et ses conséquences", titre de son côté la Süddeutsche Zeitung. Là aussi, ce repas est qualifié de "douteux".  Là aussi, le journal a choisi d'illustrer l'affaire par une photo d'un Platini désespéré, les mains jointes devant le visage.

Le stade Khalifa à Doha va accueillir les rencontres de la Coupe du monde en 2022

Le stade Khalifa à Doha va accueillir les rencontres de la Coupe du monde en 2022

Pour la Tageszeitung, cette garde à vue est "un carton rouge" pour Platini. La Taz revient sur l'autre rumeur qui entoure le déjeuner de l'Elysée. "L'illustre tour de table aurait décidé de vendre le Paris Saint-Germain au Qatar en échange de quoi Platini aurait promis sa voix à Doha pour 2022."

Le journal rappelle aussi que "les pots de vin n'ont pas d'odeur pour Platini". C'est ce que "le monde a appris lorsque le Français a reçu deux millions de francs suisses peu avant la réélection de Sepp Blatter à la présidence de la FIFA."

Reste que, conclut la Taz, "l'attribution de la Coupe du monde 2022 est tellement puante que plus rien ne peut surprendre".

36.570

La migration est également à la Une de la presse allemande ce mercredi, à la veille de la journée mondiale des réfugiés. Un chiffre est imprimé en gros sur toute une page dans la Tageszeitung : 36.570, accompagné du commentaire "Ce sont tes morts, chère Europe".

Plus de 70 millions de personnes sont réfugiées ou déplacées dans le monde selon le dernier rapport de l'ONU.

Plus de 70 millions de personnes sont réfugiées ou déplacées dans le monde selon le dernier rapport de l'ONU.

Le journal soutient ainsi sur une un projet qui recense les personnes décédées et disparues sur les routes migratoires vers le vieux continent, soit 36.570 en 25 ans. "Et ils sont chaque jour plus nombreux à mourir. Combien faut-il encore, cher gouvernement ", demande le quotidien ?

"Des gens déracinés, des campements insalubres, le désespoir. Et que faisons-nous ? s'interroge la Frankfurter Rundschau. Nous payons pour que les migrants ne viennent pas chez nous. Alors que nous devrions les aider et agir. Aujourd'hui. Tout de suite."

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !