Pas de répit pour Obama | International | DW | 07.11.2008
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Pas de répit pour Obama

Première conférence de presse de Barack Obama depuis son élection, à l'issue d'une réunion avec ses conseillers économiques : les Américains attendent des précision sur la façon dont il entend faire face à la crise.

default

Le futur président des États-Unis commence à constituer son équipe


Barack Obama ne prendra ses fonctions que le 20 janvier, mais il ne peut se contenter de prendre ses marques. Il faut tout de suite entrer dans la danse. Le pays traverse la pire crise financière depuis celle de 1929 et se trouve au bord de la récession. Le sénateur démocrate réunit donc aujourd'hui ses principaux conseillers économiques. Parmi eux figureront notamment les anciens secrétaires au Trésor de Bill Clinton, Lawrence Summers et Robert Rubin, ainsi que l'ex-président de la Réserve fédérale Paul Volcker. Tous sont pressentis pour intégrer la future administration.


Le secrétaire général de la Maison Blanche, lui, a déjà été désigné, hier soir. Il s'agit de Rahm Emmanuel, représentant de l'Illinois au Congrès. Surnommé "Rahmbo", cet homme de 48 ans est connu pour son énergie et parfois accusé de "rudesse" par ses adversaires. Il a été l'un des principaux artisans de la reconquête du Congrès par les Démocrates, grâce à ses talents de stratège politique. A son actif également : la fonction de conseiller politique durant la présidence de Bill Clinton. Barack Obama l'aurait avant tout choisi pour cette familiarité avec les coulisses du pouvoir. Larry Events, lui aussi conseiller du président de l'époque, a travaillé avec Rahm Emmanuel pendant plusieurs années : « Il sait très bien surmonter les clivages politiques, que ce soit avec les Républicains ou au sein de son propre camp. Rahm Emanuel sait comment on résout les problèmes ».


Le secrétaire général de la Maison Blanche est l'un des plus proches conseillers du chef d'Etat. Il peut décider de mettre ou non une personne en contact avec lui et contribuer à l'élaboration de la politique gouvernementale. Ainsi Rahm Emmanuel aura un rôle clé pour faire adopter les réformes ambitieuses qui attendent le Congrès, du système de santé à la fiscalité en passant par le réchauffement climatique. Mais, en attendant, Barack Obama l'a d'ores et déjà annoncé : la "priorité centrale" du gouvernement sera la résolution des "défis économiques".

  • Date 07.11.2008
  • Auteur Anne-Julie Martin
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/FpEV
  • Date 07.11.2008
  • Auteur Anne-Julie Martin
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/FpEV
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !