Pakistan : le péril taliban | International | DW | 12.10.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Pakistan : le péril taliban

41 personnes ont été tuées dans un attentat dans la vallée de Swat. Celui-ci fait suite à l'attaque du quartier général de l'armée revendiqué par les talibans. Faut-il craindre une déstabilisation de l'état pakistanais ?

L'attaque ce week-end du QG de l'armée par les taliban a fait une vingtaine de morts

L'attaque ce week-end du QG de l'armée par les taliban a fait une vingtaine de morts

C'est en tous cas le principal souci qui transparait aujourd'hui. Un souci qu'a résumé d'ailleurs hier Hillary Clinton. En visite à Londres, la secrétaire d'Etat américaine a déclaré que l'attaque du QG de l'armée pakistanaise témoigne de la menace croissante des taliban envers l'état pakistanais.

Les assaillants sont parvenus à pénétrer au coeur même du dispositif le plus sécurisé du pays

Les assaillants sont parvenus à pénétrer au coeur même du dispositif le plus sécurisé du pays

Il faut rappeler que samedi, des taliban du Pakistan sont parvenus à pénétrer dans le saint des saints de l'armée pakistanaise : son quartier général de Rawalpindi, une ville garnison située aux portes de la capitale, Islamabad. Une dizaine d'hommes sont parvenus à pénétrer au coeur même du dispositif le plus sécurisé du pays où ils ont pris en otage une quarantaine de personnes. L'assaut final donné par des commandos de l'armée pakistanaise s'est soldé par la mort de trois otages, huit assaillants ainsi que huit militaires.

Offensive imminente

Face à cela, l'armée pakistanaise est sur le point de passer à l'offensive dans le sud-Waziristan, cette région située au nord-ouest du territoire, à la frontière avec l'Afghanistan. Une région sanctuaire pour les taliban et où l'armée s'apprête à envoyer près de 30 000 soldats. Exactement comme elle l'avait fait l'année dernière dans la Vallée de Swat qui était tombée aux mains des islamistes.

Alors, dans ces conditions, le Pakistan, puissance nucléaire, risque-t-il de tomber aux mains des taliban? A vrai dire, c'est un scénario que ni les Etats-Unis, présents militairement en Afghanistan, ni l'Inde qui ne souhaite pas voir émerger à ses frontières un état islamiste doté de la bombe, ne laisseront sans aucun doute se produire. Mais il est clair que le Pakistan paye aujourd’hui le prix de ses compromissions avec les taliban que les services secrets du pays n’ont jamais vraiment cessé de soutenir.

  • Date 12.10.2009
  • Auteur Jean-Michel Bos
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/K4Y2
  • Date 12.10.2009
  • Auteur Jean-Michel Bos
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/K4Y2
Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !