Tout savoir sur la veille de Pessah, Pâques et le Ramadan | International | DW | 14.04.2022
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

International

Tout savoir sur la veille de Pessah, Pâques et le Ramadan

Retour sur les points communs des célébrations au sein des religions monothéistes en cette période de Pâques.

Ce 14 avril marque le Jeudi saint. Il correspond au jour de la Cène, le dernier repas de Jésus avec ses apôtres.

C'est le début de la Pâques, la plus importante célébration du christianisme, toutes confessions confondues.

Puis vient le Vendredi saint pour les chrétiens.

La Pâque juive a lieu aussi en ce moment, elle célèbre la libération du peuple juif lors de la sortie d'Egypte. Et chez les musulmans, le vendredi n’est pas non plus un jour anodin.

Le Vendredi Saint est très important pour les chrétiens : il commémore la crucifixion de Jésus. Puis, dans la nuit du dimanche les fidèles se réjouissent, avec la célébration pascale, de la résurrection du Christ.

Ce vendredi, les Juifs célèbrent eux la veille de Pessah, la Pâque juive. Ils commémorent l'exode des Israéliens d'Égypte et la fin de l'esclavage. C'est une fête de la libération.

Vendredi est un jour particulier également pour les musulmans. Durant toute l'année, c’est leur jour de repos hebdomadaire. Une journée d’autant plus importante pendant ce mois de ramadan, qui se terminera cette année 2 mai. Ce jeûne est la période la plus importante du calendrier islamique, un moment de réflexion et de piété.

Le pape François au Vatican.

Le pape François au Vatican.

 

Lire aussi : Un ramadan sur fond de crise

Une drôle de coïncidence

Cette coïncidence des célébrations de ces trois réligions monothéistes est inhabituelle car les dates du ramadan islamique changent chaque année en fonction des phases de la lune.

Or douze mois dans l'année solaire durent 365 jours, par contre seulement 354 jours dans l'année lunaire. Ce qui explique les décalages entre les dates, d'une année sur l'autre.

Selon le porte-parole du Conseil de coordination des musulmans en Allemagne, Abdassamad El Yazidi, le fait que les fêtes des musulmans coïncident dans le temps avec différentes fêtes des chrétiens et des juifs "devrait nous rappeler que nous sommes tous frères en humanité et que nous devons travailler ensemble pour le bien."

Les fêtes de la Pâque juive et de Pâques des églises occidentales, en revanche, sont toujours assez rapprochées, au début du printemps. La Pâques orthodoxe sera célébrée cette année 2022, le 24 avril prochain. La différence est due au mode de calcul des différents calendriers de référence.

A Jérusalem, où ces trois réligions monothéistes sont représentés, les célébrations durant ces périodes sont très intenses.

Lire aussi : Chrétiens, juifs et musulmans sous un même toit à Berlin

Célébrations à Jérusalem  

Nulle part au monde les célébrations des religions monothéistes ne se rejoignent aussi étroitement qu'à Jérusalem. Dans ce qui est actuellement une "période intense" là-bas, on peut sentir à quel point les trois religions "attendent ces jours avec impatience", selon le bénédictin allemand Nikodemus Schnabel, qui vit à la périphérie de la vieille ville de Jérusalem depuis de nombreuses années.

Selon lui, l'expérience de célébrations au même moment relie les religions. Des chrétiens font des processions dans la vieille ville pendant plusieurs jours d'affilée. Le vendredi matin, les musulmans se rendent à la mosquée sur le mont du Temple pour la prière. Et de nombreux Juifs se rendent au Mur des Lamentations, pour la prière également. 

Lire aussi : Pâques version Covid-19 : récits de Jérusalem à Bethléem

Pâques dans l'orthodoxie

Après ce week-end, cependant, les célébrations de Pâques sont loin d'être terminées, même à Jérusalem.

La Pâques orthodoxe sera célébrée cette année 2022 le 24 avril.

La Pâques orthodoxe sera célébrée cette année 2022 le 24 avril.

Parce que pour l'Église orthodoxe et certaines des Églises orientales associées à l'Église catholique, la commémoration de la mort et de la résurrection de Jésus n'est pas prévue avant le week-end prochain.

La Pâques orthodoxe sera célébrée cette année 2022 le 24 avril prochain. La raison en est que les chrétiens d'Orient ont procédé, en 1582, sous le pape Grégoire XIII, à une réforme du calendrier, passant au calendrier dit grégorien. Ils fixent donc le début du printemps différemment.

Les Grecs, les Russes et les autres chrétiens d'Orient célèbrent Pâques cette année une semaine après les chrétiens d'Occident. Et en Allemagne, les paroisses fréquentées par des communautés de langue ukrainienne se préparent à recevoir une foule nombreuse.

Elles attendent de nombreux chrétiens qui ont fui leur patrie face à l'agression russe ces dernières semaines.