OTAN et Russie, une relation compliquée // L′Allemagne se prépare à célébrer Noël | Vu d′Allemagne | DW | 04.12.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

OTAN et Russie, une relation compliquée // L'Allemagne se prépare à célébrer Noël

On a connu meilleure ambiance pour un anniversaire : l'OTAN s'est réunie en sommet pour son 70ème anniversaire, mais elle prend l'eau de toutes parts... La Russie se frotte les mains. // C'est le mois de décembre, les traditionnels marchés de Noël ont ouvert leurs portes en Allemagne, et notamment à Dresde, dans l'est du pays.

Écouter l'audio 12:29

Depuis l'élection de Donald Trump aux États-Unis, l'OTAN enchaîne les crises. Jugée "obsolète" par le président américain qui critique le mode de financement, l'organisation du Traité de l'Atlantique Nord fait aussi face à la fronde d'un de ses membres, la Turquie, qui a préféré acheter un système de défense anti-missiles à la Russie plutôt qu'aux alliés américains, et qui a lancé une offensive dans le nord-est de la Syrie sans aucune concertation.

La Turquie a préféré acheter à la Russie son nouveau système anti-missile

La Turquie a préféré acheter à la Russie son nouveau système anti-missile

L'OTAN vacille et n'est pas sans plaire à la Russie qui jette volontiers de l'huile sur le feu. Au lieu de félicitations, ce sont des souhaits de bon rétablissement qu'a adressé le Kremlin aux Alliés à l'occasion du 70ème anniversaire.

"Lorsque l'OTAN sera guérie, la Russie sera prête à renouer le dialogue", a déclaré le chef de la diplomatie russe, Serguei Lavrov - une allusion au diagnostic de "mort cérébrale" de l'organisation établi par le président français Emmanuel Macron.  

"Ce n'est pas notre faute si presque toutes les formes de coopération ont été gelées et que le dialogue dans le domaine militaire a été rompu", a encore déclaré Serguei Lavrov.

Du point de vue russe, il n'y a eu ni annexion de la Crimée - mais seulement une réunification basée sur le vote du peuple - ni de guerre dans l'Est de l'Ukraine.

Le danger d'une menace russe envers les pays voisins ne serait, selon Moscou, qu'un mythe entretenu par l'OTAN pour se réarmer et se rapprocher de plus en plus de la Russie.
 
Que ce soit l'élargissement à l'Est, le système anti-missile en Roumanie ou une présence militaire renforcée en Mer Noire, la menace de l'OTAN est palpable, confiait récemment le président russe Vladimir Poutine à des médias arabophones. Même si l'OTAN affirme qu'elle n'a aucune intention belliqueuse.

"Mais les statuts de l'OTAN n'ont pas changé. C'est une alliance militaire", a-t-il déclaré. "Et il est clair que si l'infrastructure d'un bloc militaire se rapproche de nos frontières, cela ne nous réjouit pas."

Vladimir Poutine ne demande qu'à dialoguer avec l'OTAN...

Vladimir Poutine ne demande qu'à dialoguer avec l'OTAN...

Lors d'une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU le mois dernier, Vladimir Poutine a également souligné que les pays leaders étaient en train de moderniser leurs armes offensives. Même l'espace est désormais considéré comme un terrain militaire par l'Alliance. 

"Dans ces conditions, il est très important pour nous d'analyser précisément comment la situation internationale évolue, afin de développer de la même manière notre propre potentiel militaire."

La Russie profite des nouvelles opportunités qui s'offrent à elle. D'une part avec l'expiration des contrats d'armement. Et d'autre part en encourageant les querelles internes à l'OTAN.

C'est ainsi que Moscou s'est félicité de l'achat, en juillet dernier par la Turquie, d'un système anti-missile S-400 russe.

La Russie soutient Ankara dans l'offensive dans le nord-est de la Syrie et incite les Turcs à conclure d'autres accords militaires. Une évolution observée avec inquiétude par les Européens.

Personne ne semble se souvenir du temps où OTAN et Russie prévoyaient de mettre en place un système de défense commun de Vancouver à Vladivostoc... Et où il était question de partenariat stratégique et non de menace pour la sécurité.

Autant dire que les partenaires post-Guerre Froide sont en passe de redevenir les meilleurs ennemis.

Merci à Christina Nagel

+++++++++++++++++++++++++++++++

Le marché de Noël Striezelmarkt illumine la ville de Dresde

Le marché de Noël Striezelmarkt illumine la ville de Dresde

Trois mois après les élections régionales en Saxe, les conservateurs de la CDU, les sociaux-démocrates du SPD et die Grünen, les Verts, ont officiellement présenté dimanche 1er décembre un contrat de coalition pour un gouvernement régional.

Le document qui définit le cadre de la coalition dite du "Kenya" (en raison des couleurs des partis représentés) doit encore être validé par les membres des trois partis. 

Casse-noisettes et autres personnages en bois, des objets typiques des marchés de Noël en Allemagne

Casse-noisettes et autres personnages en bois, des objets typiques des marchés de Noël en Allemagne

Mais depuis la semaine dernière, les habitants de Dresde, la capitale régionale, ont d'autres priorités que la politique. Comme dans des centaines d'autres villes allemandes, les marchés de Noël ont ouvert leurs portes.

Tous les mois de décembre, des centaines de marchés éphémères sont installés en ville. On y va pour acheter des cadeaux, mais aussi pour manger ou boire un verre avec des amis.

Le principal marché de noël de Dresde, le Stritzelmarkt, est l'un de plus vieux de toute l'Allemagne. Il célèbre cette année sa 585ème édition et est ouvert jusqu'au 24 décembre.

Un marché à l'ambiance particulière dont le succès ne se dément pas et auquel nous emmène Hugo Flotat-Talon.