Omar el-Béchir est en Chine | Afrique | DW | 29.06.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Omar el-Béchir est en Chine

La Chine est le premier pays membre du conseil de sécurité de l'Onu à dérouler le tapis rouge au dirigeant Soudanais.

default

Les Présidents Hu Jintao et Omar al-Bachir le 29 juin à Pékin

C'est une pierre que la Chine a jetée dans la cour de la justice internationale. L'accueil que les dirigeants chinois ont offert à Omar el Béchir apparaît comme une insulte à leurs partenaires européens et américains. D'ailleurs Washington a manifesté dès lundi sa désapprobation contre la visite du président Béchir à Pékin. De son côté Human Rights Watch a qualifié l'arrivée du dirigeant soudanais en Chine d'affront aux victimes des crimes odieux commis au Dafour.

Deuxième économie mondiale et important fournisseur de matériel militaire au régime de Khartoum, la Chine est le premier pays acheteur du pétrole soudanais. Mais l'essentiel de ces gisements se trouvent dans le sud qui va proclamer le 9 juillet prochain son indépendance. Hier Pékin et Khartoum ont signé un accord pour renforcer leur coopération dans le secteur pétrolier.

Le chef de l'Etat Soudanais est sous le coup de deux mandats d'arrêt de la CPI pour crimes de guerre, génocide et crimes contre l'humanité commis au Darfour.

Le président Soudanais est depuis 2003 recherché par la Cour pénale internationale, la CPI, pour crimes de masse.

Auteur: Bob Barry

Edition: Pioerron Marie-Ange