Obama rêve de paix | International | DW | 24.09.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Obama rêve de paix

Le président américain a tenu un discours de paix devant la tribune de l'assemblée générale des Nations unies durant lequel il a appelé le gouvernement israélien et l'Autorité palestinienne a poursuivre les négociations.

Le président Obama a tenu un discours d'une demi-heure devant l'assemblée générale de l'ONU

Le président Obama a tenu un discours d'une demi-heure devant l'assemblée générale de l'ONU

Le discours de Barack Obama intervient au moment même où tout le monde se demande si les négociations en cours entre Israël et l'autorité palestinienne vont se poursuivre. Dimanche, le gouvernement israélien devrait annoncer s'il prolonge le moratoire sur la construction de nouvelles colonies en Cisjordanie. S'il ne le fait pas, s'il donne son feu vert à de nouvelles constructions, alors le représentant de l'autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a déclaré qu'il quitterait les négociations.

C'est dans ce contexte assez tendu que Barack Obama a prononcé un discours plein d'espoir. « Nous pensons que le moratoire doit être prolongé. Car le moment est venu pour chaque partie de s'entraider afin de surmonter cet obstacle », a-t-il affirmé. « Cette fois-ci, nous devons offrir ce qu'il y a de meilleur en nous. Si nous y parvenons alors, lorsque nous reviendrons ici l'année prochaine, nous pourrons avoir un accord qui conduira à avoir un nouveau membre des Nations unies, un état indépendant et souverain de Palestine, vivant en paix avec Israël. »

Le président iranien a repris la théorie du complot concernant les attentats du 11 septembre 2001

Le président iranien a repris la théorie du complot concernant les attentats du 11 septembre 2001

Provocation iranienne

Un discours qui a été hier largement applaudi après que le président américain ait évoqué l’existence d’un état palestinien. Beaucoup moins applaudi en revanche a été le discours de Mahmoud Ahmadinejad, le président iranien, qui, à cette même tribune, hier, a accusé les Etats-Unis d'avoir organisé eux-mêmes les attentats du 11 septembre. Sachant que le siège de l'ONU est à New York c'était fort dans la provocation mais Mahmoud Ahmadinejad est coutumier du fait. Barack Obama avait pourtant de nouveau tendu la main à l'Iran dans le dossier nucléaire dont les négociations devraient reprendre le mois prochain. Ceci après que les Nations unies aient infligé de nouvelles sanctions en juin dernier à Téhéran.

Auteur : Jean-Michel Bos

Edition : Sandrine Blanchard

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !