Obama propose un budget de la Défense record | International | DW | 02.02.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Obama propose un budget de la Défense record

Le Pentagone est épargné par le gel des dépenses. Mais la NASA pâtit sérieusement des coupes dans le budget présenté par Barack Obama. L'Education voit son escarcelle croître de 7%

default

Le Pentagone est épargné par le gel des dépenses. Mais la NASA, elle, pâtit sérieusement des coupes dans le budget présenté hier au Congrès par Barack Obama. Le président américain propose notamment un budget de la Défense record (708 milliards de dollars), avec à la clé 50 milliards par an prévus pour l'assistance militaire aux forces de sécurité afghanes et pakistanaises, à partir de 2012. Barack Obama :

Afghanistan / US-Soldat / USA

Barack Obama a annoncé en décembre l'envoi de 30 000 soldats supplémentaires en Afghanistan

« J'ai proposé ce matin au Congrès le budget 2011. C'est un budget qui reflète les défis très sérieux auxquels est confronté notre pays. Nous sommes en guerre. Notre économie a perdu sept millions d'emplois au cours des deux dernières années. Les caisses de l'Etat sont vides, suite à ce que l'on pourrait appeler une décennie de gaspillage. »

Le budget devrait se monter à 3721 milliards de dollars

Le président américain a également rappelé qu'il y a dix ans, Washington disposait d'un excédent budgétaire de 200 milliards de dollars. "Mais l'administration Bush a créé un programme coûteux de remboursement médicaments", a-t-il rappelé. "Elle a introduit des réductions massives d'impôts pour les plus nantis et financé deux guerres, sans faire d'entrées d'argent par ailleurs". Le grand défi actuellement pour Barack Obama, c'est de montrer sa capacité à reprendre le contrôle des finances publiques.

Pour ce faire, la conquête spatiale a été mise en veilleuse. Le programme « Constellation » de retour des Américains sur la Lune, à l'horizon 2020, a été tout simplement éliminé. Le coût du programme avait été évalué à 100 milliards de dollars.

La conquête spatiale est mise en veille

Jahresrückblick 2008 International September USA Wirtschaft Lehman Brothers Hauptgebäude in New York

Le siège de la banque "Lehman Brothers", à New York

"On ne peut pas continuer à dépenser comme si le déficit public n'avait pas de conséquences", a rappelé Barack Obama. Le déficit a atteint un record en 2010 (10,6% du PIB)). L'an passé déjà, le président de la Commission du budget du Sénat, Kent Conrad, mettait l'Amérique en garde :

«La dette nationale a doublé au cours des années Bush, alors que l'économie tournait bien à se moment. Et maintenant, alors que les Etats-Unis affrontent la situation la plus délicate économiquement depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, le pays risque à nouveau de voir doubler sa dette. »

Et pour éviter cela, Barack Obama prévoit une hausse de 19% des recettes fiscales. Avec, notamment, l'abandon de la baisse d'impôts pour les plus riches et l'instauration d'une taxe pour les 50 plus grandes banques - histoire de récupérer les sommes consacrées au sauvetage du système financier.

A noter : une hausse du budget alloué à l'éducation de 7% !

Auteur : Carine Debrabandère
Edition : Audrey Parmentier

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !