Obama fait son discours de Jakarta | International | DW | 10.11.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Obama fait son discours de Jakarta

Après l'Inde, le président américain a effectué hier une visite de 24h en Indonésie. Il en a profité pour lancer un appel à la tolérance religieuse dans ce pays où 90% des 240 millions d'habitants sont musulmans.

Barack Obama mardi à l'université de Jakarta

Barack Obama mardi à l'université de Jakarta

Parce qu’il s’agit du plus grand pays musulman du monde, la visite du président américain avait bien entendu un sens particulier. Plus encore si on se rappelle la biographie de Barack Obama qui a vécu quatre ans à Jakarta durant son enfance. Il avait 10 ans lorsqu’il est retourné aux Etats-Unis.

Cette visite était d'autant plus attendue que le président américain avait dû la reporter deux fois : en janvier pour défendre sa réforme de la santé et en mars à cause de la marée noire dans le Golfe du Mexique. Cette fois-ci, Barack Obama a fait de l'Indonésie une des étapes principales de sa tournée en Asie : après l'Inde et avant le sommet du G20 à Séoul, où il se trouve à l'heure actuelle. A Jakarta, la capitale indonésienne, il a prononcé un discours dont le ton pouvait rappeler celui du Caire, en 2009, dans lequel il avait tendu la main au monde musulman : « Nous pouvons choisir de nous définir par nos différences et céder à un futur de suspicion et de défiance. Ou bien nous pouvons choisir de relever le défi difficile de trouver des principes communs et nous engager sur la voie du progrès. Je peux vous assurer que quels que soient les revers, les Etats-Unis s'engagent pour le progrès humain. »

Eradiquer Al-Qaida

Le président et sa femme Michelle ont fait une visite de 24h en Indonésie avant de s'envoler pour Séoul

Le président et sa femme Michelle ont fait une visite de 24h en Indonésie avant de s'envoler pour Séoul

Barack Obama a aussi appelé le monde musulman à lutter aux côtés des Etats-Unis pour éradiquer Al-Qaida. Le gouvernement indonésien conduit pour sa part une lutte armée contre des organisations islamistes implantées sur son territoire et ceci depuis le sinistre attentat de Bali qui avait coûté la vie à 200 personnes.

Pour finir, et avant de s'envoler pour Séoul, le président américain a loué l'esprit de tolérance qui prévaut en Indonésie où, si la quasi-totalité de la population est musulmane, d'autres religions - chrétienne et bouddhiste - cohabitent dans la paix. Barack Obama a dû écourter son séjour et décoller vers Séoul avec deux heures d'avance sur le calendrier prévu. Ceci pour éviter que son vol ne soit perturbé par le volcan Merapi qui est toujours en éruption au centre de l'île de Java.

Auteur : Jean-Michel Bos
Edition : Elisabeth Cadot

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !