Niger : Hama Amadou se rend à la justice | Afrique | DW | 18.11.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Niger : Hama Amadou se rend à la justice

A peine rentré au pays, le chef de file de l’opposition retourne en prison. Ses partisans espèrent une amnistie.

Écouter l'audio 02:01

Ecoutez le reportage de notre correspondant à Niamey

Hama Amadou était revenu au Niger il y a moins d'une semaine, le jeudi 14 novembre. Après avoir observé quelques jours de deuil suite au décès de sa mère, il s’est rendu lui-même aux autorités judiciaires ce lundi 18 novembre.

Hama Amadou s’est rendu au parquet en compagnie de son avocat avant d'être transféré à la prison civile de Filingué où il avait déjà séjourné pendant deux mois. Condamné à un an de prison ferme pour complicité dans un trafic international de bébés, il lui reste huit mois à purger.

Son acte de se rendre a été salué par les militants de son parti. Le conseiller militant du Moden Loumana Ali Yayé Hama estime que son président est "un homme d'Etat qui connaît les procédures" et qui respecte ainsi la justice de son pays.

L'hypothèse  d'une amnistie

Si le retour de Hama Amadou a surpris plus d’un Nigérien, le retour en prison était en revanche attendu. L’acteur de la société civile Gamatié Mahamadou Yanssambou, pense qu’il y a eu un accord politique entre le chef de file de l’opposition et le président de la république Issoufou Mahamadou. "Il y a eu des ententes, un accord, entre le chef de l'opposition et le président Mahamadou Issoufou en dehors de notre territoire"

Après cet épisode, les Nigériens s’interrogent sur le statut juridique de Hama Amadou, lui qui ambitionne d’être candidat à la présidentielle de 2021. Si sa condamnation devenue définitive reste en l’état, il perd ses droits civiques et politiques à moins d’une amnistie dont seul le président a le pouvoir.

Aujourd’hui, ce scénario d'une amnistie parait plausible. Elle pourrait intervenir à l’occasion de la commémoration du 61ème anniversaire de la proclamation de la République le 18 décembre prochain.

Audios et vidéos sur le sujet