Monza, président de la rue publique | Forum des cultures | DW | 09.02.2014
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Forum des cultures

Monza, président de la rue publique

Monza, c’est l’abréviation de « Musique originale native de la zone Afrique ». Mais c’est surtout le nom d’un rappeur mauritanien, fondateur et directeur du festival de hip-hop Assalamalekoum.

L'artiste de hip-hop mauritanien Monza

L'artiste de hip-hop mauritanien Monza

Monza était de passage à Berlin où il est venu tourner le clip de la chanson « Mon chemin » avec le groupe de rap franco-allemand Zweierpasch- Double deux dont on vous a déjà parlé dans cette émission. C'est dans une tente à côté d'un bar à Alexanderplatz que l'on s'est installé pour parler de la scène rap en Mauritanie, une scène qui a vu le jour il y a 20 ans. C'est aussi à ce moment-là que Monza a commencé à écrire, un refuge après l'emprisonnement de son père.

Pour l'artiste, le rap est une manière de s'insurger contre l'oppression, contre l'apartheid. Et face à l'absence d'évènements consacrés à cette musique en Mauritanie, il a décidé de créer, en 2008, le festival de hip-hop Assalamalekoum qui accueille désormais 40 000 visiteurs par an, au mois de juin, à Nouakchott.

Écouter l'audio 12:31

Ecoutez le Forum des cultures

Audios et vidéos sur le sujet