Monsanto, l′agent toxique de Bayer | Vu d′Allemagne | DW | 15.05.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Vu d'Allemagne

Monsanto, l'agent toxique de Bayer

Les journaux allemands commentent la condamnation du groupe dans un nouveau procès du glyphosate engagé contre sa filiale Monsanto aux États-Unis et l'intervention de Merkel lors du Dialogue de Petersberg sur le climat.

La chancelière allemande a pris ses distances avec l'initiative de huit pays européens visant à atteindre la "neutralité climatique" d'ici à 2050.  

Il aurait été facile pour elle de se joindre à l'initiative portée par le président français Emmanuel Macron, commente la Süddeutsche Zeitung. Il n'y a pas un domaine dans lequel on ait fixé autant d'objectifs que celui du climat. La plupart ne sont rien de plus que des paris pour lesquels d'autres devront payer dans un futur lointain.

La chancelière allemande ne veut pas fixer un énième objectif intenable

La chancelière allemande ne veut pas fixer un énième objectif intenable

Angela Merkel connaît ce genre d'imposture. Contrairement au président français, elle veut d'abord clarifier la manière d'atteindre un objectif avant de se l'approprier.

Angela Merkel a trouvé les mots justes pour souligner le caractère incontestable et les conséquences du changement climatique, se félicite la Leipziger Volkszeitung. Elle a habilement expliqué le lien entre le réchauffement de la planète et l'instabilité politique.

Elle a rappelé avec force la responsabilité historique des nations industrielles. On serait tenté de dire qu'une telle oratrice devrait faire de la politique. Mais c'est là qu'on se rend compte qu'Angela Merkel gouverne depuis 14 ans le pays européen le plus gros émetteur de CO², conclut ironiquement le quotidien.

À partir de 2020, l'Allemagne va devoir payer des amendes chiffrées en millions pour n'avoir pas atteint ses objectifs climatiques vis-à-vis de l'Union européenne, rappelle la Mitteldeutsche Zeitung.

Cette pression pourrait avoir un effet libérateur sur les forces innovantes, qui transformeraient les avantages écologiques en profits économiques. Un tel argument pourrait même convaincre un Trump de rallier la cause climatique.

Deux milliards de dollars d'amende pour Bayer

L'herbicide Roundup, au cœur de la vague de procès engagés contre Bayer aux États-Unis, pourrait être fatal au groupe pharmaceutique allemand

L'herbicide Roundup, au cœur de la vague de procès engagés contre Bayer aux États-Unis, pourrait être fatal au groupe pharmaceutique allemand

À propos de l'amende salée infligée à Bayer par un tribunal américain, la Frankfurter Allgemeine Zeitung fait remarquer que les défaites se multiplient pour le groupe allemand. C'est la troisième fois qu'un tribunal de jurés tient Bayer pour responsable de cancers liés au glyphosate.

Bayer devrait être d'autant plus alarmé que les jurés ont déclaré avoir trouvé les experts des plaignants plus convaincants que ceux de la défense. Ce qui, selon le journal, pulvérise les arguments du groupe qui affirme avoir la science derrière lui.

L'acquisition de Monsanto tourne au cauchemar pour Bayer, commente pour sa part die tageszeitung. Le manque de prudence, mais apparemment aussi la cupidité de la direction lors du rachat de la société américaine déjà contestée à l'époque, ont été fatals.

La survie de l'inventeur de l'aspirine, qui compte 117.000 employés, est menacée. La nouvelle maison-mère Bayer souffre désormais elle aussi de l'effet toxique du glyphosate - économiquement comme moralement.

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !