Mondial 2018 : Le Pérou composte le dernier billet | DW Sport | DW | 16.11.2017
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Sport

Mondial 2018 : Le Pérou composte le dernier billet

En disposant de la Nouvelle-Zélande 2-0, le Pérou est devenu le 32ème et dernier pays à se qualifier pour la Coupe du monde en Russie. Un événement auquel les Péruviens n'avaient plus participé depuis 1982.

A Lima, les Péruviens (5ème de la zone Amérique du Sud) recevaient la Nouvelle-Zélande, vainqueur de la zone Océanie, pour le match retour du dernier barrage qualificatif au Mondial. Après un match nul 0-0 à Wellington il y a quelques jours, la Blanquirroja (l'équipe en rouge et blanc) devait prendre son destin en main pour s'éviter une mauvaise surprise. Ce qu'elle a fait : à la 28ème minute, l'ancien joueur de Schalke 04 Jefferson Farfan a délivré les siens, avant que Christian Guillermo Ramos ne mette définitivement son équipe à l'abri peu après l'heure de jeu.

WM Qualifikation Play-Off Rückspiel Peru vs Neuseeland Jefferson Farfan Tor (Reuters/D. Juarez)

Jefferson Farfan, héros du Pérou.

Score final 2-0 pour le Pérou, qui composte donc le dernier billet pour la Russie, et ce juste après l'Australie, qui, plus tôt dans la journée, avait battu le Honduras 3-1 dans le barrage retour entre la zone Asie et la zone Amérique Centrale. Le Pérou qui retrouvera donc la Coupe du monde après 36 ans d'absence.

Le doublé pour Foami

En Côte d'Ivoire, on disputait hier la 3ème édition du Marathon d'Abidjan. Une course remportée par Justin Foami, qui a parcouru la distance en 2h34min. Déjà sacré en 2016, le Camerounais s'impose devant les Ghanéens Raja Lagbe et Malik Yakubu. Les dames, elles, n'ont pas couru le marathon, mais le semi-marathon; et c'est Djenebou Kra qui a été la plus rapide : l'Ivoirienne a bouclé les 21 kilomètres en 1h37min53sec, et s'impose devant la Belge Dorothée Cupers et la Française Alexandra Henin.

Les Rwandais bien placés

En cyclisme, on disputait la 3ème étape du Tour du Rwanda, 97 kilomètres entre Rubavu et Musanze. C'est Joseph Areruya qui s'est imposé, en 2h23min25sec. Le Rwandais termine devant le Colombien Edwin Avila; son compatriote Jean Paul Rene Ukiniwabo finit quant à lui troisième. Au classement général, Joseph Areruya reste deuxième, à une minute du Suisse Simon Pellaud. Un autre Rwandais est pour le moment sur le podium : il s'agit de Valens Ndayisenga. Aujourd'hui, place à la quatrième étape : une étape de montagne, 121 kilomètres entre Musanze et Nyamata.