Merkel pour une Allemagne plus solidaire | ACTUALITÉS | DW | 02.01.2018
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

ACTUALITÉS

Merkel pour une Allemagne plus solidaire

Dans son discours du nouvel an, la chancelière allemande Angela Merkel indique vouloir former rapidement un nouveau gouvernement en 2018 et souhaite plus de "respect mutuel dans la vie politique".

Angela Merkel se préoccupe de la cohésion en Allemagne. Depuis longtemps, il n'y a pas eu autant d'opinions différentes, a déclaré la chancelière dans son discours du nouvel an rendu public ce dimanche. "Certains parlent même d'un fossé qui traverse notre société." Certains disent : l'Allemagne est un pays merveilleux, fort et économiquement prospère, avec une société cosmopolite et diversifiée. D'autres affirment qu'il y a trop de gens qui ne tirent pas profit de ce succès, qu'il y a trop de criminalités et de violences. Ils se demandent "comment nous pouvons organiser et contrôler l'immigration dans notre pays".

 

En effet, reconnaît Angela Merkel, le succès et la confiance, mais aussi les peurs et les doutes existent. "Les deux sont une source de motivation pour moi." Les politiciens se sont vu confier la tâche de s'occuper des défis du futur et de prendre en compte les besoins de toutes les citoyennes et de tous les citoyens, explique la chancelière qui dit se sentir obligée de remplir cette mission et vouloir aussi et surtout se mettre au travail pour établir rapidement un gouvernement stable pour l'Allemagne dans la nouvelle année. "Parce que le monde ne nous attend pas", a ajouté la chef de l'Exécutif allemand.

 

L'économie sociale de marché comme "notre boussole"

Maintenant, les conditions doivent être créées pour que l'Allemagne prospère durablement. Cela signifierait concrètement qu'il faudra sécuriser les emplois existants et en créer des nouveaux.

Selon Merkel, les entreprises devraient être davantage soutenues dans la recherche et le développement de nouvelles technologies, et l'Etat veut s'engager en ce sens.

 

Défendre les valeurs européennes "dans la solidarité et la confiance en soi"

Selon Merkel, l'avenir de l'Allemagne est lié à celui de l'Europe. Vingt-sept États doivent aujourd'hui plus que jamais agir en tant que communauté.

Ce sera la question déterminante dans les années à venir. Il s'agira de "savoir si nous, Européens, dans le monde numérique et mondial, représentons nos valeurs dans la solidarité et la confiance, aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur". L'Allemagne et la France ont voulu travailler ensemble pour que cela soit une réalité.