Margot Käßmann, Jürgen Rüttgers : ivresse et pouvoir | Vu d′Allemagne | DW | 24.02.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Margot Käßmann, Jürgen Rüttgers : ivresse et pouvoir

La présidente du Conseil de l'Eglise protestante a conduit en état d'ivresse. Le président de la région de Rhénanie du Nord-Westphalie est au centre d'une polémique à quelques semaines des élections régionales.

default

L'autorité morale en question

Le ministre-président conservateur Jürgen Rüttgers est pointé du doigt pour des pratiques de sponsoring discutables. Des lettres ont en effet été envoyées à des chefs d'entreprises régionales pour leur proposer des entretiens exclusifs avec le ministre-président contre espèces sonnantes et trébuchantes. L'auteur de l'initiative a été renvoyé, mais l'affaire continue de faire couler de l'encre.

Karneval 2010 Flash-Galerie

Jürgen Rüttgers a toujours joué sur sa popularité pour se faire apprécier des électeurs. Apparemment sans lésiner sur les moyens.

La Frankfurter Allgemeine Zeitung rappelle que la commercialisation de la politique n'est pas nouvelle : mis à part chez l'extrême-gauche, tous les meetings politiques sont organisés depuis longtemps comme des événements sportifs ou du show-business. Les entreprises paient pour se présenter à un public trié sur le volet. Les prix sont établis : 200 euros par mètre carré chez les sociaux-démocrates, 1000 euros chez les conservateurs. Il n'est pas non plus rare que des responsables politiques emmènent des chefs d'entreprise lors de leurs tournées dans leur circonscription ou à l'étranger pour les remercier de leur soutien. Peut-on parler de corruption ? Comme toujours, cela dépend de ce qui est en jeu. Selon la FAZ, la ligne rouge est franchie lorsque le donateur exige et obtient en contrepartie une certaine ligne politique, ce que l'opposition ne reproche pas à Jürgen Rüttgers.

Les pratiques sont peut-être courantes, mais selon la Süddeutsche Zeitung celles de la CDU rhénane sont bien supérieures à la normale. Nulle part ailleurs, des entretiens avec le chef du gouvernement régional ne sont autant marchandés. Et c'est d'autant plus embarrassant pour Jürgen Rüttgers, qui s'est toujours posé en défenseur des petites gens. Un aspect que la tageszeitung illustre par une caricature mettant en scène un couple assis sur un canapé avec un verre de vin. La femme dit : "Je voudrais bien dire ses quatre vérités à Rüttgers". L'homme répond : "Mais tu n'en as pas les moyens !"

Margot Käßmann

Margot Käßmann va-t-elle démissionner?

La taz commente par ailleurs les excès d'alcool de la représentante de l'Eglise protestante allemande, arrêtée au volant de sa voiture après avoir grillé un feu rouge, avec un taux d'alcool de 1,54 grammes dans le sang. "Margot Käßmann était saoûle au volant et maintenant elle titube", titre avec humour le journal berlinois. Plus sérieusement, l'éditorialiste souligne que cette affaire va nuire à la réputation de la prédicatrice : de nombreuses personnes risquent de ne plus écouter ses sermons sur le carême ou sur la sécurité routière. Or il y a des sujets encore plus importants tels que les appels à la paix et à la justice. Il serait dommage que la voix de Margot Käßmann ne soit plus entendue dans les grands débats de société à cause de cette bêtise.

La présidente de l'EKD doit-elle démissionner, s'interrogent les Nürnberger Nachrichten ? Pas obligatoirement, car même un pasteur d'aussi haut rang est un humain et commet des erreurs humaines. Cela dit, Margot Käßmann doit décider elle-même si elle est prête à courir le risque de voir des humoristes de bas étage faire leurs blagues sur "l'évêque saoûle".

Auteur : Anne Le Touzé
Edition : Audrey Parmentier

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !