Marathon électoral au Nigéria | Afrique | DW | 02.04.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Marathon électoral au Nigéria

Jusqu'au 16 avril, les Nigérians élisent le parlement fédéral et les parlements régionaux, les gouverneurs des régions, ainsi que leur président. Les législatives prévues ce samedi sont reportées au lundi 4 avril.

default

Lagos, poumon économique du Nigéria

C'est, depuis le retour à la démocratie en 1999, la troisième fois que les Nigérians sont appelés aux urnes. Contrairement aux scrutins précédents, la Commission électorale entend garantir des élections transparentes. Les Nigérians, mais également l'étranger, espèrent que des élections démocratiques permettront au pays de progresser sur le plan économique.

Nigeria Korruption

Campagne électorale au Nigéria

Corruption

Parmi les points forts du pays, citons d'abord sa population. Avec ses 150 millions d'habitants, le Nigéria est un géant africain. Mais la majorité de la population vit dans la pauvreté. Une des raisons principales? Une corruption endémique. Le Nigéria est régulièrement bon dernier dans les classements de Transparancy International. Pourtant, le bureau anticorruption EFCC, créé en 2002, travaille à réduire ce fléau. André Rönne esst le directeur du bureau allemand de liaison dans la capitale économique, Lagos.

"L'EFCC reste une organisation puissante dans le combat contre la corruption, et pas seulement dans le secteur économique, également en politique."

Une corruption qui freine les investisseurs étrangers. Ils hésitent à s'engager dans un pays pourtant très riche en ressources naturelles. En effet, le Nigéria dispute à l'Angola la position de plus grand producteur de pétrole du continent. Il est également un important fournisseur de gaz naturel. Mais malgré ces atouts, il est resté un nain sur le plan économique. Autre frein au développement du pays, après la corruption : une très faible production d'électricité. Musa Jega est économiste :

« Combattre les problèmes d'énergie, c'est combattre 60% des difficultés que nous avons au Nigéria à atteindre un niveau correct de développement économique. »

Wählregistrierung in Sokoto, Nigeria

Enregistrement sur les listes électorales

Un avenir prometteur

Les choses bougent, par contre, dans le secteur bancaire. le Nigéria se remet de la crise financière mondiale grâce à un homme : Sanusi Lamido Sanusi, nouveau gouverneur de la banque centrale. Il a injecté 4 milliards de dollars dans les banques, remercié des directeurs de banques et a créé une bad bank pour recueillir les emprunts pourris. Il a été nommé banquier de l'année par le Financial Times.

A la veille des élections, le Mouvement pour l'Emancipation du Delta du Niger a annoncé qu'il « allait entreprendre simultanément des attentats à la bombe et des attaques sur les installations pétrolifères dans le delta du Niger et dans d'autres endroits stratégiques dans les Etats d'Abuja et de Lagos». Le Mend revendique une meilleure répartition des revenus du pétrole au Nigéria.

Auteur : Thomas Mösch, Elise Cannuel
Edition : Sandrine Blanchard

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !