Maliens tout court ! | Droits et libertés | DW | 30.04.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Droits et libertés

Maliens tout court !

Dogon, Peulh, Bambara, Songhaï... peu importe! Des Maliens viennent de lancer une association pour que les Maliens se (re-)parlent et surmontent leurs divisions. Interview avec un membre de "Maliens tout court" qui veut redonner envie à ses concitoyen(ne)s de vivre ensemble.

Écouter l'audio 12:29

Au Mali, un peuple, un but: vivre ensemble, dans la paix. C'est l'objectif que s'est assigné l'association "Maliens tout court" qui organise des rencontres entre les communautés à travers le pays.

Une initiative née de l'émotion suscitée parmi les citoyens maliens par le massacre d'Ogossagou, la tuerie de trop, le 23 mars. Son président, Ibrahima Diawara, est lui-même originaire de Bandiagara, au "Pays dogon".

Depuis mars 2018, les "agressions intercommunautaires" dans la région de Mopti (centre) ont fait environ 600 morts, d'après le Haut-commissariat des Nations unies aux droits de l'homme (HCDH). Et depuis le début de l'année, plus de 220 civils ont été tués dans le centre du Mali.

Interview cette semaine avec Ousmane Sidibe, membre de l'initiative "Maliens tout court", qui nous explique les visées de l'association à but non lucratif.