Mahamane Ousmane exige la libération de ses partisans | Afrique | DW | 26.02.2021
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Mahamane Ousmane exige la libération de ses partisans

L’opposant revendique toujours la victoire à la présidentielle. Il dénonce l’arrestation de ses partisans et exige qu’ils soient libérés sans conditions.

Mahamane Ousmane a dirigé le Niger entre 1993 et 1996

Mahamane Ousmane a dirigé le Niger entre 1993 et 1996

Depuis la proclamation mardi dernier (23.02), des résultats provisoires globaux par la Commission électorale nationale indépendante (Céni), des échauffourées ont éclaté au Niger. "La compilation des résultats des procès-verbaux en notre possession à travers nos délégués dans les différents bureaux de vote nous donne gagnants avec 50,3% des voix", a déclaré Mahamane Ousmane depuis son fief de Zinder (sud-est) dans la nuit de mardi à mercredi.

L'accès au réseau internet a été très réduit, voir coupé depuis mercredi dans  tout le pays. 

La participation a été faible, lors du second tour du 21 février 2021

La participation a été faible, lors du second tour du 21 février 2021

Selon lui, à Agadez, dans la circonscription de Timia, "le taux de participation de 103% a été rapporté avec un score de 99% en faveur du candidat du pouvoir", avant d’annoncer qu’il allait déposer des recours devant la Cour constitutionnelle conformément à la loi.

"Dans ces zones nos délégués ont été contraints sous la menace d'armes à feu à signer les PV, sans aucune possibilité de porter des observations", a ajouté l’ancien président (entre 1993 et 1996).

Écouter l'audio 14:31

"C’est moi qui ai gagné" Mahamane Ousmane

Arrestations

Mahamane Ousmane a également déploré l’arrestation de plus de 400 de ses partisans et exige leur libération sans conditions. Parmi eux, l’ancien chef d'état-major des armées Moumouni Boureima (en poste sous le régime de Mamadou Tandja, jusqu'en 2010).  Il est accusé d'être "un meneur" des troubles qui ont émaillé l'annonce des résultats et est réputé être un proche de Hama Hamadou, le principal opposant nigérien qui n'a pu se présenter mais a soutenu la candidature de Mahamane Ousmane.

Cliquez sur la photo (ci-dessus) pour écouter l’intégralité de l’interview de Mahamane Ousmane.

 

À lire aussi : Niger : Interview exclusive de Mahamane Ousmane avec la DW