Médicaments détournés et lutte contre le cancer | Santé | DW | 29.07.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Santé

Médicaments détournés et lutte contre le cancer

Cette semaine, nous tentons de résoudre l'énigme de la "mystérieuse" disparition des médicaments antipaludiques au Tchad. Notre correspondant à N'Djamena a enquêté. En seconde partie, on parle de la progression du cancer sur le continent africain et de l'importance de l'engagement politique pour lutter efficacement contre cette maladie, trop longtemps ignorée.

Écouter l'audio 12:30

Qui dit saison des pluies au Tchad dit paludisme. Il fait rage, en dépit des efforts du gouvernement et de ses partenaires pour rendre gratuit les traitements. Ainsi, les TDR, (test de diagnostic rapide) et les médicaments antipaludiques mis à la disposition des centres de santé sont soit abandonnés dans les tiroirs jusqu’à leur date de péremption, soit détournés et vendus sur les marchés. 

Une situation désespérante mais quasi institutionnalisée - au grand dam de la population et des responsables du Programme national de lutte contre le paludisme. Reportage de Blaise Dariustone, notre correspondant à N’Djaména.

Investir dans la lutte contre le cancer c'est investir dans l'avenir

Si le sida entraîne encore un million de morts par an dans le monde, dès 2025, autrement dit demain, le cancer tuera plus de 19 millions de personnes chaque année - dont 70% dans les pays disposant de moins de 5% de la ressource pour le combattre.

Après des décennies de lutte et de plans d'action contre les maladies contagieuses, comme le paludisme dont nous parlions à l'instant, l'Afrique fait face à une fléau d'un autre genre, qu'elle a longtemps ignoré ou sous-estimé. Explications avec Alain Toledano, cancérologue et président de l'Association franco-africaine de cancérologie. 

 

Liens