Lueur d′espoir pour le Darfour | Afrique | DW | 22.02.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Lueur d'espoir pour le Darfour

Peut être un espoir pour la paix au Darfour...l'un des principaux groupes rebelles de la région, le MJE, "Mouvement pour la Justice et l'Egalité, a signé une trêve à N'Djamena avec le gouvernement soudanais.

default

Camp de déplacés au Darfour en 2004

La trêve a été signée sous les auspices du président tchadien Idriss Déby Itno. Les deux parties se sont par la même occasion entendues pour des négociations de paix directes et se retrouvent mardi à Doha. Selon le porte-parole du Mouvement pour la justice et l'égalité, il sera question à Doha de discuter du partage du pouvoir, du partage des richesses mais aussi du retour des déplacés et des prisonniers de la rébellion. Sur cette question d'ailleurs le président soudanais Omar El Béchir a décidé d'annuler les peines de mort prononcées contre une centaine de rebelles.

L'accord signé à N'Djamena doit encadrer les négociations de paix directes entre le groupe rebelle du MJE et Khartoum. Des négociations qui doivent s'ouvrir demain au Qatar en présence des deux chefs d'Etat tchadien et soudanais.

Même si les autorités soudanaises se félicitent des derniers développements de la situation au Darfour, marquée par la récente visite du président tchadien à Khartoum, ce n'est pas pour autant la fin du conflit dans la région. En effet des groupes rebelles comme l'Armée de libération du Soudan refusent de déposer les armes.

Les négociations de Doha s'ouvrent alors que débute la campagne électorale pour les prochaines élections générales prévues au mois d'avril prochain au Soudan. Le dossier du Darfour est l'un des sujets clés de cette campagne et Omar El Bechir souhaite parvenir à une solution avant le scrutin.

Auteur: Nadhel Diallo
Edition: Marie-Ange Pioerron