L’opposition rejette les annonces faites par Patrice Talon | Afrique | DW | 21.05.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

L’opposition rejette les annonces faites par Patrice Talon

Quatre jours après l'installation de la nouvelle législature sans les partis de l’opposition, le président béninois est sorti de son silence. Patrice Talon s'est exprimé à travers une allocution d'une dizaine de minutes.

Écouter l'audio 02:18

"C’est du bluff" (Eric Houndete)

Le président Patrice Talon a présenté les tensions actuelles comme une conséquence de la réforme du système partisan au Bénin. "Une réforme osée" a-t-il déclaré.

Pour baisser les tensions créées par la mise en oeuvre de cette réforme, Patrice Talon suggère aux nouveaux députés de soumettre le texte à une relecture. Le Chef de l'Etat béninois a déploré les violences survenues durant le processus électoral et promis des échanges directs avec la classe politique.

Equilibre des pouvoirs

Le président béninois a aussi appelé les députés qui viennent de s'installer à voter des lois qui renforcent la démocratie et à contrôler les actions du gouvernement. Patrice Talon a ainsi essayé de se placer au-dessus des tensions.

Or l'opposition le considère comme l'acteur principal de ces tensions et rejette son annonce faite lundi soir (20.5.).

Ecoutez la réaction de l'opposant Eric Houndete et ex-vice-président de l'Assemblée nationale après le discours du président Talon en cliquant sur l’image ci-dessus.

Audios et vidéos sur le sujet