L′opposition muselée au Congo-Brazzaville | Afrique | DW | 15.04.2016
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

L'opposition muselée au Congo-Brazzaville

En décembre, Sassou Nguesso a eu la possibilité de se représenter après un changement de constitution validé par un référendum contesté et qualifié de "coup d'État" par ses détracteurs.

Écouter l'audio 01:27
Now live
01:27 min

"Je suis en résidence surveillée. Je ne peux pas sortir!" (Claudine Munari, de l'opposition))

Le président du Congo Brazzaville a ensuite fait avancer au 20 mars la présidentielle qui devait avoir lieu en juillet. Après ce scrutin présidentiel, remporté,- comme l'on s'y attendait-, par le président Denis Sassou N'Guesso, certains leaders de l ‘opposition sont en résidence surveillée.

Ils sont soupçonnés d'avoir voulu organiser ce vendredi une marche manifestation contre les résultats de la présidentielle.

Les détails avec Fiacre Ndayiragije ...

Audios et vidéos sur le sujet