L′opposition guinéenne décidée à marcher | Afrique | DW | 11.08.2016
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

L'opposition guinéenne décidée à marcher

L’opposition a reporté au 16 août les manifestations qui étaient annoncées hier, mercredi 10 août pour dénoncer la mauvaise gouvernance dans le pays, alors même que le président Condé est de retour en Guinée.

Écouter l'audio 01:54

"Nous savons qu'il y aura de la violence, mais nous n'avons pas le choix" (Aboubacar Sylla)

D'abord prévues le 4 août, les manifestations ont été repoussées par deux fois: au dix août, puis finalement au 16. Des reports expliqués par l'attente du retour en Guinée du président Alpha Condé. Or, le chef de l'Etat est rentré plus tôt que prévu, dès mardi soir, le 9 août. Quoiqu'il en soit, l’opposition compte mettre le président Condé devant ses responsabilités, comme l'explique son porte-parole, Aboubacar Sylla, au micro de Fiacre Ndayiragije (cliquez sur l'image ci-dessus).

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet