L′Occident et la Libye | Vu d′Allemagne | DW | 25.02.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

L'Occident et la Libye

Les journaux allemands reviennent sur la réaction des pays occidentaux face à la situation en Libye et plus particulièrement sur la querelle entre les membres de l’Union européenne quant à l’accueil de réfugiés libyens.

default

L'Union européenne craint une arrivée massive de réfugiés

C'est vraiment désolant, écrit le Tagesspiegel. Une catastrophe humanitaire se dessine en Libye et que font les pays de l'Union européenne ? Ils se disputent de façon mesquine sur l'adoption de sanctions et la répartition des réfugiés venus d'Afrique du nord. Le renversement de Ben Ali en Tunisie a eu lieu il y a plus d'un mois, mais les Européens n'ont toujours pas réagi aux différentes révoltes avec un concept concluant. Il semble que l'Union européenne ne considère pas ces bouleversements politiques comme une chance, mais au contraire comme une menace.

Dossierbild Italien Lampedusa Flüchtlinge Nordafrika Boot Bild 1

De nombreux Tunisiens ayant fui leur pays ont déjà accosté à Lampedusa en Italie

La Süddeutsche Zeitung estime elle aussi qu'un continent qui aime tant brandir l'étendard des droits de l'Homme ne peut pas abandonner les Nord-africains. L'Europe a applaudi avec ferveur le courage des révolutionnaires, elle doit maintenant faire preuve de solidarité envers eux. Il est vrai que les pays en pleine mutation ont avant tout besoin de soutien pour créer eux même de l'emploi et des perspectives. Toutefois l'aide à la transition démocratique n'exclut pas de venir au secours des réfugiés qui ont quitté leur pays par désespoir ou simplement parce qu'ils rêvaient d'une vie meilleure en Europe.

Il n'est pas étonnant que l'Italie en appelle à la responsabilité commune et à la participation financière de l'Union européenne face à l'éventuelle arrivée massive de réfugiés, analyse la Tageszeitung. Mais si le gouvernement tire la sonnette d'alarme, c'est aussi parce qu'il espère tirer profit sur le plan intérieur d'une éventuelle chute de Kadhafi. Le spectre d'un « exode biblique » est le meilleur moyen de détourner l'attention des récents scandales touchant le chef du gouvernement Sivlio Berlusconi.

Libyen Unruhen Gaddafi Tripolis Protest Demonstration

Pendant des années, le dirigeant libyen a été jugé fréquentable par les pays occidentaux

Enfin la Frankfurter Allgemeine Zeitung s'étonne qu'il ait fallu une semaine au président américain Barack Obama pour réagir à la situation en Libye. Certes un discours fougueux et accusateur n'aurait sans doute pas suffi à raisonner le dictateur libyen. Mais ce n'était pas une raison pour employer des mots aussi insipides. La réaction faiblarde des Etats-Unis et des Européens reflètent leur impuissance. En dorlotant des dictateurs de l'acabit de Kadhafi et en rampant devant eux, ils se sont complètement ridiculisés.

Auteur : Aude Gensbittel
Edition : Konstanze Von Kotze

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !