Locaux cambriolés, MSF ne soigne plus à Kidal | Afrique | DW | 30.06.2017
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Locaux cambriolés, MSF ne soigne plus à Kidal

Au Mali, Médecin Sans Frontières suspend temporairement ses activités dans la région de Kidal pour des raisons de sécurité. Les locaux de l'ONG ont été cambriolés avec violence.

Écouter l'audio 01:42
Now live
01:42 min

"Le départ de MSF fait mal à la population locale"... Adama Diara

Consultations, vaccinations et prévention du paludisme : l'ONG humanitaire Médecins Sans Frontières (MSF) couvre plus de 40% des besoins en matière de santé dans la région de Kidal.

Mais l'insécurité persistante a contraint MSF à suspendre ses activités jusqu'à nouvel ordre. Ses locaux ont été cambriolés plusieurs fois en peu de temps, parfois même avec violence.

Nous avons contacté Adama Diara, référent à la direction régionale de la santé à Kidal. Selon lui, le départ de MSF aura d'énormes répercussion sur la situation sanitaire de la région où l´insécurité persiste. 

Cliquez sur l'image ci-dessus pour écouter l'interview

Audios et vidéos sur le sujet