Libre-échange en Afrique : encore six pays à convaincre | Afrique | DW | 08.07.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Libre-échange en Afrique : encore six pays à convaincre

Après la phase du lancement officiel de la zone de libre-échange continentale africaine, le président du Niger Mahamadou Issoufou et principal défenseur de l'initiative est appelé à persuader certains Etats réticents.

Écouter l'audio 08:16

Robert Dussey : "Nous avons exactement six pays africains qui sont assez réticents et cela n'est pas facile"

Dans l'interview exclusive qu'il a accordée à la Deutsche Welle, Robert Dussey, le ministre togolais des Affaires étrangères et actuel président du Conseil de paix et sécurité de l'Union africaine se montre satisfait du lancement de la zone de libre-échange continentale africaine.

Cependant, il admet que des discussions seront menées pour convaincre certains pays encore réticents.

Ces pays composent un bloc appelé "G6" dont font partie certains pays de la SADC dont Madagascar et le Mozambique. "Cela n'est pas facile car certains pays ne sont pas prêts à lever les taxes sur des produits tels que l'huile que nous consommons et les engrais. Je peux vous citer le tourisme pour certains. Ces pays pourraient avoir des grandes difficultés s'ils lèvent les taxes sur leurs premiers produits d'exportation", reconnaît Robert Dussey.

"Une équipe technique de l'Union africaine ira discuter pour montrer comment ces pays peuvent trouver des moyens de gagner autrement que sur ces produits de base", rassure le ministre togolais des Affaires étrangères.

Cliquez sur l'image ci-dessus pour écouter l'intégralité de l'interview ! 

 

Audios et vidéos sur le sujet

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !