Libération de deux otages allemands au Yemen | Allemagne | DW | 18.05.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Allemagne

Libération de deux otages allemands au Yemen

Après onze mois de captivité deux fillettes allemandes ont été libérées des mains de leurs ravisseurs par un commando des forces spéciales saoudiennes

Soldat yéménite dans la province de Saada près de la frontière avec l'Arabie Saoudite

Soldat yéménite dans la province de Saada près de la frontière avec l'Arabie Saoudite

Tout a commencé un jour de juin 2009. Un couple d’Allemands qui travaille dans un hôpital public à Saada dans le nord du Yemen près de la frontière avec l’Arabie Saoudite et leurs trois enfants décident de profiter d’une journée libre pour faire une excursion dans un „oued „ non loin de Saada. Ils sont accompagnés par deux jeunes aide-soignantes allemandes, ainsi que par une enseignante sud- Coréenne et un ingénieur britannique. Or, le soir, à Saada c’est en vain qu’on attend leur retour. Et peu de jours après leur disparition, les corps des deux Allemandes et de la Sud-Coréenne sont découverts. Les autorités estiment que l’enlèvement et le meurtre des otages est l’oeuvre de criminels liés au réseau terroriste Al Qaida. Depuis lors, plus aucune trace du Britannique ou de la famille allemande.

NO FLASH Zwei deutsche Kinder im Jemen befreit

Village de Dhudhan Province d' Amran

Jusqu’à ce mardi : un porte- parole du ministère saoudien des Affaires étrangères annonce que les fillettes allemandes, Lydia, 5 ans, et Anne, 4 ans ont été libérées avec le feu vert des autorités yéménites par un commando spécial à la frontière avec le Yemen. Une libération qui s’est faite sans violence. Le ministre allemand des Affaires étrangères a adressé ses remerciements à l’Arabie Saoudite pour son aide et la libération des deux fillettes.

Symbolbild Grenzkonflikt Saudi-Arabien Jemen arabisch

Mais Guido Westerwelle a exprimé son inquiétude quant au sort de Simon, leur petit frère et de leurs parents. Selon le quotidien BILD qui cite dans son édition de mercredi, des sources sécuritaires à Berlin, le corps du garçonnet de 2 ans aurait été retrouvé au Yemen. Une information que n’a pas confirmé le ministère. Les deux petites filles, sont elles, en sécurité en Arabie Saoudite, elles seront rapatriées demain vers la Saxe, en Allemagne où des oncles et des tantes les attendent avec impatience.

Les dessous de cet enlèvement restent dans l'ombre, on ignore aussi si une rancon a été versée ou non et si le reste de la famille est encore en vie ou non.

Auteur : Philippe Pognan

Editeur :Ibrahim Tounkara