L′hépatite B, une maladie silencieuse et sournoise | Santé | DW | 19.01.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Santé

L'hépatite B, une maladie silencieuse et sournoise

L’hépatite B est une inflammation du foie provoquée par un virus. Un virus très infectieux (100 fois plus que le virus du sida !) et qui se transmet par contact avec le sang, le sperme ou les sécrétions vaginales

default

L'hépatite B : un virus 100 fois plus infectieux que le VIH sida

Plus de 2 milliards de personnes sont porteuses du virus de l'hépatite B aujourd’hui dans le monde. La maladie est silencieuse car elle se déclare très lentement. L’incubation peut durer 3 voire 6 mois. En attendant, le malade risque de transmettre le virus. Et même s’il ne présente aucun symptôme, le virus continue à attaquer son foie, ce qui peut à long terme provoquer un cancer ou une cirrhose du foie. La seule solution pour barrer la route à cette maladie sournoise reste la vaccination, si possible dès la naissance du nourrisson. Plus d'informations dans cette émission avec le Docteur Richard Mihigo, responsable des activités de vaccination de routine du bureau pour l’Afrique de l’OMS, basé à Brazzaville au Congo.

Une maladie taboue

Dans l’imaginaire, l’hépatite B est trop souvent associée au VIH Sida. La maladie est encore taboue en Afrique en général, au Burkina Faso en particulier. A Ouagadougou, point de campagne de vaccination de masse contre l’hépatite B, point de centre de dépistage et une sensibilisation encore trop faible. Dans ce contexte, les malades refusent de parler, par peur de se sentir exclu. Ecoutez le reportage à Ouagadougou de notre correspondant Yaya Boudani.

Auteur : Cécile Leclerc

Edition : Sébastien Martineau

Audios et vidéos sur le sujet