L′Europe s′attaque aux biens de la mafia | Carrefour Europe | DW | 15.03.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Carrefour Europe

L'Europe s'attaque aux biens de la mafia

La Commission européenne a publié un projet de loi pour améliorer la confiscation des biens de la mafia. Seules la Serbie et l'Italie se sont jusqu'ici dotées de lois efficaces. Les sommes en jeu sont considérables.

La violence et le crime sont au coeur du système mafieux qui a des ramifications jusqu'en Allemagne

La violence est au coeur du système mafieux qui a des ramifications jusqu'en Allemagne

Une "soupe de tomate antimafia et un verre de vin issu des terres confisquées aux mafias", voilà ce que propose le réseau d'ONG Liberté, légalité et droits en Europe, en abrégé FLARE dans certains de ses boutiques éthiques. Il ne s'agit pas de faire du commerce mais de prouver que l'on peut récupérer les biens de la mafia et les reconvertir dans des activités légales, qui donnent de l'emploi. Les sommes détournées par la mafia grâce à ses crimes sont considérables : en Europe, le trafic de drogue génère à lui seul près d'un milliard d'euros par an. La Commission européenne a donc réagi. Elle a publié une proposition de loi dont l'objectif est d'améliorer la confiscation des biens de la mafia, pour frapper "au point le plus sensible : l'argent." Fabrice Rizzoli, qui vient de publier le "Petit dictionnaire énervé de la mafia" aux Editions de l'Opportun et représentant du réseau Flare France, explique quelle est l'importance de cette mesure.

Geert Wilders

Geert Wilders, le chef du Parti pour la Liberté (PVV) qui a mis en ligne un site xénophobe

Appel à la haine

Aux Pays-Bas, depuis plus d'un mois, un site Internet crée la polémique. Le PVV, le parti d'extrême-droite néerlandaise, y invite les Néerlandais à signaler des "nuisances" liées à la présence dans le pays d'immigrés d'Europe de l'Est. Un appel à la délation qui n'est pas sans rappeler la plus sombre page de l'Histoire de l'Europe. Dans ce magazine, écoutez ci-dessous les explications d'Antoine Mouteau.

Séniors au travail

Dans une Suède vieillissante les seniors devront travailler longtemps

Dans une Suède vieillissante les seniors devront travailler longtemps

En Suède, les deux tiers des plus de 55 ans travaillent. Le pays est champion d'Europe de l'activité des séniors, et va probablement devoir travailler de plus en plus tard pour faire face au vieillissement de la population et financer son système de retraites. Actuellement, les Suédois peuvent prendre leur retraite dès 61 ans, mais l'âge moyen de départ est plutôt de 65 ans. Benoit Derrier se penche sur le "modèle suédois"...

Auteur : Elisabeth Cadot
Edition : Jean-Michel Bos

Écouter l'audio 12:30
Now live
12:30 min

"Il faut frapper la mafia au point le plus sensible, l'argent" estime la commission européenne

Audios et vidéos sur le sujet