Les victimes inutiles de la rougeole | Santé | DW | 23.04.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Santé

Les victimes inutiles de la rougeole

A l'occasion de la Semaine mondiale de la vaccination, nous revenons, dans ce magazine, sur la recrudescence des cas de rougeole un peu partout sur la planète, en particulier en Afrique et notamment en RDC. Interview avec un médecin sur place. // Comment les autorités nigériennes s'y prennent-elles pour assurer la sécurité sanitaire des aliments ? Réponse en reportage.

Écouter l'audio 12:26

Les cas de rougeole déclarés dans le monde ont été multipliés par quatre au premier trimestre 2019 par rapport à la même période l'an dernier, a annoncé l'Organisation mondiale de la santé. La hausse la plus forte (+700%) a été constatée sur le continent africain. 

Le 2 avril dernier, le ministère congolais de la Santé déclarait une épidémie de rougeole dans le Kasaï, province située au centre de la République démocratique du Congo. Quelques heures plus tard, l'ONG Alima prenait en charge les premiers patients. Entretien avec le docteur Rodrigue Alitanou, médecin coordonnateur pour Alima. 

Police sanitaire au Niger 

Au Niger, la fréquence des maladies liées à la contamination de la chaîne alimentaire est mal connue. Le suivi de la qualité et de l’hygiène des aliments demeure encore insuffisant et ce, malgré la création de la Police sanitaire, une instance chargée, entre autres, de l’hygiène et de la sécurité sanitaire des aliments. Reportage de notre correspondant à Maradi, Ali Abdou. 

Liens