Les Roms, peuple oublié de l′Europe | Vu d′Allemagne | DW | 28.01.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Les Roms, peuple oublié de l'Europe

Au lendemain d'une journée dediée au souvenir des victimes de l'Holocauste, les journaux allemands reviennent sur le discours devant le Bundestag de Zoni Weisz. La famille de ce Rom n'est jamais revenue d'Auschwitz.

default

Les expulsions de Roms pratiquées par la France sont très critiquées en Europe

Le vieil homme ne s'est pas plaint de la politique allemande, constate la Süddeutsche Zeitung. Il ne s'est pas plaint que, non seulement la France, mais aussi l'Allemagne, procède à des expulsions de Roms. Devant le Bundestag, Zoni Weisz ne s'est pas plaint, mais la question de ce que la politique allemande a fait pour les Roms et les Sintis - si peu - était clairement dans toutes les têtes.

Gedenken an NS-Opfer - Bundestag

Zoni Weisz (à droite) a fait jeudi un discours très remarqué devant le Bundestag

Weisz a tenu un discours émouvant sur la souffrance de son peuple. Il a parlé d' « holocauste oublié », de sa mère, de ses deux sœurs et de son frère, tous gazés à Auschwitz. Il a aussi évoqué le quotidien pitoyable des Sintis et des Roms en Hongrie, en Roumanie et en Bulgarie, en Slovaquie, en Italie et en France, aujourd'hui. Pour la Süddeutsche Zeitung, Zoni Weisz a bien démontré qu'il ne s'agit pas d'un problème national, mais bien d'un problème européen. Et que cette question des Roms, l'Allemagne doit pousser l'Europe à s'en saisir.

Ce n'est pas un hasard, souligne la Frankfurter Allgemeine Zeitung, si le Hollandais Weisz est appelé à s'exprimer à Berlin juste au moment où la présidence hongroise de l'Union européenne développe un programme visant à améliorer la situation sociale et politique des 12 millions de Roms que compte l'Europe. Ce n'est pas un hasard, c'est une nécessité politique. Il faut qu'il devienne clair pour tout le monde qu'il s'agit de citoyens européens, qui ne doivent pas être tourmentés, ou ignorés.

Finanzmarkt USA Wall Street

La crise financière aurait pu être évitée, à en croire ce rapport américain

La tageszeitung choisit quant à elle de s’intéresser à un rapport d’enquête américain sur les causes de la crise financière. Le résultat est tout ce qu’il y a de plus clair, estime le journal : la crise qui a frappé Wall Street en 2008 aurait pu être évitée et elle est la conséquence d’une régulation insuffisante de la part de l’Etat, mais aussi d’un management défaillant et d’une gestion des risques irréfléchie.

Malheureusement, poursuit la tageszeitung, on peut craindre que ces vives critiques n’auront sans doute que peu d’impact : ni aux Etats-Unis, ni ailleurs dans le monde, on ne constate d’efforts sérieux pour brider un secteur financier hors de contrôle.

Auteur : Sébastien Martineau
Edition : Sandrine Blanchard

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !