Les Pays-Bas en finale | Coupe du monde de football 2018 | DW | 07.07.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Mondial 2018

Les Pays-Bas en finale

Les Pays-Bas se sont imposé 3-2 face à l'Uruguay dans une demi-finale certes riche en buts, mais pas vraiment animée. Mais l'essentiel est là: les Oranje se qualifient pour leur première finale du Mondial depuis 1978.

default

84e minute: Diego Forlan sort du terrain, la tête basse. 3-1 pour les Pays-Bas à cinq minutes de la fin, il sait que c'est fini. Il sait que les Oranje se dirigent tout droit vers la finale. Et la réduction de Maxi Pereira dans les arrêts de jeu n'y changera rien. La Celeste a fait ce qu'elle a pu, mais elle est tombée sur une équipe plus concentrée qu'elle, mieux organisée, plus forte, tout simplement.

Fußball WM 2010 Niederlande Uruguay

Diego Forlan le sait: les Pays-Bas ont été meilleurs ce soir

Pourtant, c'est un coup d'éclat du goleador de l'Atletico Madrid qui avait permis aux Uruguayens de rester dans la partie. A l'ouverture du score de Giovanni Van Bronckhorst d'une sublime frappe de trente mètres (18e), Forlan a répondu de la plus belle des manières: peu avant la mi-temps, il récupère le ballon aux 40 mètres, il s'avance, il crochète un défenseur néerlandais et place une frappe dont la trajectoire flottante trompe Maarten Stekelenburg. 1-1 à la pause.

La défense, le nouveau point fort des Oranje

Ce sera la seule véritable occasion de Diego Forlan. Le reste du temps, il a été maîtrisé par la défense néerlandaise. La défense, le point fort de l'équipe de Bert Van Marwijk: depuis sa nomination en 2008, l'ancien coach du Borussia Dortmund n'a connu qu'une seule défaite. Et dans ce Mondial, son équipe en est à 6 victoires en 6 rencontres. Mais la manière a changé: autrefois connue pour son style ultra-offensif, l'équipe des Pays-Bas avait pour habitude de remporter ses matches haut la main, mais toujours avec une certaine arrogance. Point de cela aujourd'hui: le ballon part de derrière, on cherche à construire, à faire courir l'adversaire, à remonter le ballon ligne après ligne, à contrôler le jeu, en somme. Résultat: ce n'est pas aussi spectaculaire qu'avant, mais c'est diaboliquement efficace.


Une nouvelle idée du « football total » ?

Les solutions offensives existent pourtant, devant; Sneijder, Robben, Van der Vaart, Van Persie, surnommés les « Quatre Fantastiques », sont autant de joueurs qui peuvent en principe débloquer la situation en un clin d'œil. Mais pour le moment, seul Sneijder en a été capable tout au long du tournoi, pour preuve les 5 buts qu'il a marqués jusqu'ici.

Fußball WM 2010 Niederlande Uruguay

Wesley Sneijder en est à 5 buts en 6 rencontres dans ce Mondial

Son dernier but est celui qui a mis les Pays-Bas sur les bons rails; Van Marwijk avait remarqué que son équipe tenait bon derrière, mais avait plus de mal devant. C'est pourquoi il a fait rentrer Van der Vaart en lieu et place de De Zeeuw, pour apporter un plus à l'animation offensive néerlandaise, laissant ainsi Van Bommel comme seul véritable lien entre la défense et l'attaque. Et ça a payé: à la 67e minute, van der Vaart se signale par une belle frappe enroulée, sauvée par Muslera. Et trois minutes après, c'est une action des « Quatre Fantastiques » qui finit au fond des filets de Muslera, la frappe de Sneijder étant légèrement déviée par un défenseur uruguayen. Le but de Robben à la 73e minute scelle le sort du match, malgré une petite frayeur en fin de match et la réduction du score par Maxi Pereira.

32 ans après, les Pays-Bas sont en finale. Une finale qui sera 100% européenne. Mais Allemands et Espagnols sont prévenus: l'équipe qui affrontera les Pays-Bas en finale devra oublier tout ce qu'elle sait des Néerlandais. Point d'arrogance dans cette équipe, mais beaucoup de sang-froid et de confiance en soi. A voir si cela suffira à broder une première étoile sur le maillot Oranje.

Auteur : Ali Farhat
Edition : Mireille Dronne