Les mensonges ont de petites jambes (proverbe allemand) | Vu d′Allemagne | DW | 27.11.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Les mensonges ont de petites jambes (proverbe allemand)

Toutes les unes de la presse allemande sont ornées du portrait de l'ex-Ministre de la Défense allemand, Franz Josef Jung, accusé de mensonge au sujet du bombardement de deux camions-citernes en Afghanistan.

default

L'ex-Ministre allemand de la Défense, Franz Josef Jung, a menti au sujet des victimes civiles du bombardement du 4 septembre 2009.

Le travail d'un ministre de la Défense est parfois semblable à celui d'un démineur, souligne la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Apparemment, l'ex-Ministre de la Défense n'en avait pas conscience. Sinon, comment expliquer sa communication catastrophique dans ce dossier ? Il aurait dû savoir que toute explosion en Afghanistan a des répercussions jusqu'à Berlin.

Anschlag auf ISAF-Tanklastwagen

Les actions de guerre en Afghanistan ont aussi des répercussions en Europe. Surtout sur le plan politique...

Après tout ce que l'on a appris, relance die Welt, on peut être certain que monsieur Jung a fait preuve pour le moins de négligence. En effet, après cette action militaire, le Ministre allemand de la Défense en poste avait répété à plusieurs reprises que seuls des talibans terrorristes avaient été tués. On sait aujourd'hui que le jour même du bombardement, le commandement régional de la Bundeswehr possédait des informations selon lesquelles il y avait aussi des victimes civiles.

Generalinspekteur Wolfgang Schneiderhahn Flash-Galerie

Le général Wolfgang Schneiderhahn, patron de la Bundeswehr, a dû rendre son béret...

Les victimes civiles, elles sont aussi à Berlin, titre non sans ironie la Tageszeitung. Le chef de la Bundeswehr, l'inspecteur général Scheiderhahn, et le Secrétaire d'État aux Armées, Peter Wichert, ont été limogés par Karl Theodor zu Guttenberg, l'actuel Ministre de la Défense. Mais l'opposition réclame aussi la démission de monsieur Jung, actuellement Ministre du Travail. Au vu de sa tentative de camouflage des faits alors qu'il était à la Défense, peut-on encore avoir confiance en lui pour ce qui concerne l'emploi ?

Afghanistan / Tanklastwagen / Bundeswehr

142 morts dont une quarantaine de civils, est-ce là une réponse « militairement adaptée » au kidnapping de deux camions-citerne ?

Pour la Frankfurter Rundschau, le successeur de monsieur Jung, Karl Theodor zu Guttenberg, n'est pas non plus blanc comme neige. Peu après son entrée en fonctions, il avait repris à son compte l'opinion du général Scheiderhahn selon laquelle ce bombardement avait été une action « militairement adaptée à la situation ». Bien sûr, le nouveau Ministre de la Défense faisait confiance à sa hiérarchie militaire. Aujourd'hui, il n'a alors d'autre choix que d'en tirer les conséquences en limogeant les coupables de mensonge.

zu Guttenberg zu Besuch Afghanistan Truppen Soldaten Flash-Galerie

Lors de sa visite-surprise à Kaboul le 12 novembre dernier, le nouveau Ministre de la Défense Karl-Theodor zu Guttenberg, ne savait pas qu'il allait bientôt devoir limoger le patron de la Bundewehr

Combien de renvois sont-ils encore nécessaires ? s'interroge la Süddeutsche Zeitung. L'Inspecteur général de la Bundeswehr est limogé, un secrétaire d'État aussi. La démission du Ministre responsable de cette débâcle politique serait la meilleure solution, sans pour autant représenter une grosse perte pour le gouvernement actuel. Pourtant, les démissions ne peuvent pas compenser les dégâts infligés. La confiance dans les compétences de la direction politique et militaire du pays est la base de l'envoi de milliers de soldats en Afghanistan. Cette confiance s'effrite. Cette mission, très controversée, est désormais entachée du mensonge des responsables politiques. Il faut à nouveau se battre pour la légitimer. Pourquoi pas cette fois en faisant preuve de franchise ?

  • Date 27.11.2009
  • Auteur Christophe Lascombes
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/Khef
  • Date 27.11.2009
  • Auteur Christophe Lascombes
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/Khef
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !