Les libéraux du FDP, le portrait | Allemagne | DW | 29.04.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Allemagne

Les libéraux du FDP, le portrait

Ils viennent de tenir leur congrès à Cologne et ont les yeux rivés sur les élections régionales du 9 mai en Rhénanie du Nord-Westphalie : les libéraux du FDP sont au pouvoir à Berlin, mais ils sont en perte de vitesse

Le chef du FDP, Guido Westerwelle, est également Ministre des Affaires étrangères

Le chef du FDP, Guido Westerwelle, est également Ministre des Affaires étrangères

C’est l’un des petits partis du paysage politique allemand - mais un parti dont l’alliance est recherchée pour former une majorité : le FDP, le parti libéral allemand, qui a d’ailleurs prouvé depuis sa création en 1948 qu’il pouvait aussi bien gouverner avec les conservateurs qu’avec les sociaux-démocrates.

FDP Sonderparteitag Bei einer Abstimmung

Le FDP souhaitait des baisses d'impôt massives. Il a dû se rétracter

Mais depuis l’époque d’Helmut Kohl, qui a dirigé l’Allemagne de 1982 à 1998, le balancier des libéraux s’est assagi , le FDP réserve ses faveurs aux Unions chrétiennes, à droite donc. C’est donc tout logiquement qu’il participe depuis la réélection d’Angela Merkel en septembre dernier à la coalition en place actuellement en Allemagne, au niveau fédéral. Malgré tout, son retour aux affaires nationales n’est pas facile : alors qu’il avait remporté 14,6 % des suffrages lors des dernières élections législatives, son étoile a depuis sérieusement pâli.

Ecoutez ci-dessous le reportage de Sophie Grènery

Auteur : Sophie Grènery
Edition : Carine Debrabandère