″Les interférences étrangères enveniment les conflits ethniques en Afrique″ | Interviews exclusives DW | DW | 19.06.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Interviews exclusives

"Les interférences étrangères enveniment les conflits ethniques en Afrique"

L’écrivain sénégalais, Boubacar Boris Diop s’exprime ainsi sur l'influence des puissances étrangères dans les violences intercommunautaires en Afrique. Il revient aussi sur le rôle des élites intellectuelles africaines.

Écouter l'audio 04:59

"L'unification du continent passe nécessairement par la promotion des langues nationales"

Auteur de nombreux romans en français et en wolof qui parlent des drames africains tel que le génocide des Tutsis du Rwanda, la trahison des politiques et intellectuels du continent, Boubacar Boris Diop est engagé en faveur d’une littérature en langues africaines.

L’homme qui est attaché aux valeurs panafricaines, partage ses vues sur les violences intercommunautaires devenues récurrentes en Afrique et l’ingérence des puissances occidentales dans ces conflits. Pour lui, une révolution culturelle serait une solution à ses crises ethniques qui fragilise le continent. Cette révolution doit passer par la promotion des langues nationales.

Cliquez sur l’image ci-dessus pour l’écouter.

Audios et vidéos sur le sujet