Les gros titres de la presse allemande | Vu d′Allemagne | DW | 15.10.2008
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Les gros titres de la presse allemande

La crise financière et le plan de sauvetage du gouvernement pour les banques allemandes continuent bien entendu à faire la Une des quotidiens.

default

Les directeurs des instituts de conjoncture prévoient une récession pour l'Allemagne

La récession menace 400 000 emplois, titre die Welt. Dans leur rapport d'automne, les grands instituts allemands de conjoncture prévoient une croissance de seulement 0,2% pour 2009. Les experts économiques ont en même temps salué le plan de sauvetage du gouvernement pour le secteur bancaire. Les instituts se déclarent confiants dans le fait que les programmes d'aides à travers le monde vont permettre de stabiliser les banques.


Les Länder s'opposent au plan de sauvetage, lit-on en Une de la Süddeutsche Zeitung. Les ministres des finances des Etats régionaux ne sont pas prêts à débourser pour les banques autant que ce que demande le gouvernement, rapporte le journal.


Dossier Internationale Menschenrechte - Kinder Hunger

Enfants dans un bidonville d'Haiti

La Tagezeitung consacre elle sa première page à ceux qui ont faim dans le monde. La peur de la récession serait pour eux un problème de luxe, écrit le quotidien. Sur la planète, 923 millions de personnes souffrent de la faim. Le nombre des sous-alimentés a augmenté de 75 millions l'année dernière. Ce n'est qu'un hasard si la journée mondiale de l'alimentation de demain tombe en pleine crise financière. Mais alors qu'on prévoit pour les banques en difficulté des plans de sauvetage de 700 milliards de dollars aux Etats-Unis et de 500 milliards d'euros en Allemagne, pour n'en nommer que deux, c'est pour l'instant en vain que les organisations humanitaires et les programmes des Nations Unies appellent à réunir 30 milliards de dollars de capital d'investissement. Une somme dont les paysans des pays les plus pauvres auraient besoin pour pouvoir nourrir leurs familles.


Deutschland Frankfurt Buchmesse 2008 Partnerland Türkei Orhan Pamuk

L'écrivain turc et prix Nobel de littérature Ohran Pamuk lors de la cérémonie d'ouverture de la Foire du Livre de Francfort 2008.

Enfin la Frankfurter Allgemeine Zeitung revient sur l'ouverture de la Foire du livre de Francfort, dont l'invité d'honneur est cette année la Turquie. Lors de la cérémonie d'inauguration, le ministre allemand des affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier, a estimé que l'intégration des Turcs vivant en Allemagne ne pouvait réussir complètement que si la Turquie adhérait à l'Union Européenne. L'écrivain turc et prix Nobel de littérature, Ohran Pamuk, a de son côté reproché à la Turquie de continuer à interdire des livres et à punir des écrivains. « Sur la base de l'article 301 du code pénal turc, des centaines d'auteurs et de journalistes sont traînés en justice et condamnés. » a-t-il déclaré.

  • Date 15.10.2008
  • Auteur Aude Gensbittel
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/FZoh
  • Date 15.10.2008
  • Auteur Aude Gensbittel
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/FZoh
Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !