Les femmes inconnues de la résistance allemande | Vu d′Allemagne | DW | 20.07.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Vu d'Allemagne

Les femmes inconnues de la résistance allemande

L'attentat du 20 juillet 1944 contre Hitler est la plus connue des 39 tentatives de renversement du régime nazi. Des femmes faisaient partie du réseau qui a tenté cette opération d'envergure.

Dans l'ombre de son époux Adam: Clarita von Trott zu Solz

Dans l'ombre de son époux Adam: Clarita von Trott zu Solz

Plus de 200 personnes composaient le réseau entourant von Stauffenberg, soutenant le coup d'Etat le mieux organisé. Avec la tentative d'assassinat d'Adolf Hitler, les hommes du 20 juillet 1944 sont entrés dans l'histoire. Mais c'est aussi grâce  à des femmes comme Clarita von Trott zu Solz. 

Les héros du 20 juillet ont droit à une exposition permanente au mémorial de la résistance allemande

Les héros du 20 juillet ont droit à une exposition permanente au mémorial de la résistance allemande

Clarita von Trott zu Solz était l'épouse d'Adam von Trott, membre du groupe des conjurés du complot du 20 juillet 1944 très proche du colonel von Stauffenberg.

À l'instar de nombreuses autres femmes, elle n'a pas hésité à s'engager dans la conspiration politique visant à renverser le régime national-socialiste. Elle racontait l'échec de cette tentative d'assassinat contre le dictateur nazi, avant sa mort en 2013.

"J'étais, l'après-midi du 20 juillet, sur la route du village et un villageois est venu me dire : Avez-vous entendu ? Le Führer a été assassiné. Mais il a survécu."

Stauffenberg, Moltke, Wartenburg : les noms de ces hommes ont marqué l'histoire. Mais les femmes de la résistance allemande contre le régime nazi étaient très peu connues. C'est une injustice, estime Elisabeth Motschmann, membre du parti d'Angela Merkel, la CDU au Bundestag allemand.

"Non seulement les épouses des hommes du 20 juillet étaient activement impliquées, mais aussi les femmes du réseau de la résistance. 'Chapelle Rouge', sociales-démocrates, socialistes, communistes. D'autres femmes ont agi par conviction chrétienne. Elles appartenaient à l'Église."

Hommage tardif au Bundestag

Elisabeth Motschmann, porte-parole du groupe parlementaire CDU/CSU au Bundestag

Elisabeth Motschmann, porte-parole du groupe parlementaire CDU/CSU au Bundestag

La porte-parole du groupe parlementaire conservateur est à l'origine d'une résolution votée cette semaine au Bundestag pour rendre hommage aux femmes de la résistance, 75 ans après l'attentat contre Hitler.

"Nous les mentionnons délibérément dans notre motion en tant que représentantes de tous, car tous ceux qui ont résisté au régime nazi inhumain méritent notre respect et une grande reconnaissance."

L'histoire des femmes de la résistance n'aura pas été écrite dans les manuels scolaires. Alors Elisabeth Motschmann a décidé de parler. Elle raconte qui ont poussé des femmes à s'engager pour l'histoire.

"Ces femmes ont organisé des réunions de conspiration, produit et distribué des tracts. Elles étaient des confidentes et des conseillères discrètes. Elles ont caché des personnes en danger, dont Jakob Kaiser. Elles ont fait des ébauches et des copies propres des ordres de renversement. Au fil des ans, Elles ont encouragé leurs hommes à se battre, conscientes des dangers, et ont apporté aux résistants force et soutien sur le chemin difficile de la mort, risquant elle-même leur propre vie. Elles ont dû mentir à leurs enfants pour les protéger. Dans la dissimulation vitale de leur double vie, elles étaient poussées à l'extrême, car la complicité était presque synonyme de mort."

Ce 75ème anniversaire de l'attentat du 20 juillet 1944 permet de rendre hommage à ces femmes inconnues de la résistance.

Liens

Publicité

Écoutez-nous!

Votre nouvelle série pour prendre soin de vous

Jusqu'en octobre, vous aurez droit à des capsules santé. Il s’agit d’une mini-série composée de courts extraits audios sur des thèmes liés à la santé et à votre bien-être.  

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !