Les experts de l′ONU dénoncent les Imbonerakure au Burundi | Afrique | DW | 28.06.2018
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Les experts de l'ONU dénoncent les Imbonerakure au Burundi

La Commission indépendante d'enquête de l'ONU sur le pays accuse la ligue des jeunes du parti au pouvoir d'être la principale responsable des disparitions et exécutions commises durant la récente campagne référendaire.

Écouter l'audio 14:21
Now live
14:21 min

'Les Imbonerakure agissent en complicité avec les services de l'Etat' - Doudou Diène

Le rapport des experts de l'ONU, qui sera publié en septembre, dénonce par ailleurs les méthodes d'intimidation exercée par les Imbonerakure sur les populations et les opposants avec la complicité des autorités burundaises.

Selon les estimations de la Cour pénale internationale, qui a ouvert une enquête sur les violences qui ont accompagné la crise politique au Burundi entre avril 2015 et mai 2017, au moins 1.200 personnes ont été tuées et plus de 400.000 sont réfugiées.  

Entretiens interdits au Burundi

La Commission d'enquête de l'ONU n'est pas reconnue par le Burundi, qui lui interdit de venir sur son territoire. Pour mener ces enquêtes, la Commission conduit donc des entretiens, en tête-à-tête ou à distance, avec des Burundais en exil ou résidant dans leur pays. Son rapport final doit être publié en septembre.

Vous pouvez écouter les explications de Doudou Diène, président de  la Commission indépendante d'enquête de l'ONU sur le Burundi, en cliquant sur l'image ci-dessus.

Audios et vidéos sur le sujet

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !